Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 18:24

Plusieurs sommets des Monts d'Arrée se sont longtemps disputés le titre de point culminant de la Bretagne.
C'est en fait le Roc'h Ruz sur la commune de Plouéour Ménez qui l'emporte avec 385,01 mètres battant de quelques centimètres le Ménez Kador (384,91m) et le Roc'h Trévezel (384,62m) suivis  par le Roc'h Trédudon (383,23m) et le Mont Saint Michel de Brasparts (381,96m) dont la pointe du clocher de la chapelle à plus de 390 mètres a été longtemps le point le plus élevé de toute la Bretagne avant la construction de l'antenne de Roc'h Trédudon  qui mesure à elle seule 220 mètres.
Avec ses sommets culminant à plus de 380 mètres, le pays de Brasparts domine la Bretagne. Avec ses bas-fonds de tourbières et de marais, avec ses immenses landes désertiques, il offre le spectacle majestueux et désolé de ses steppes arides. Le Mont Saint Michel de Brasparts est le seul à avoir une construction au sommet.
Un escalier en bois mène à la chapelle. st-michel-brasparts-01

st-michel-brasparts-02

st-michel-brasparts-07

st-michel-brasparts-04

st-michel-brasparts-05

st-michel-brasparts-08

st-michel-brasparts-09

st-michel-brasparts-10Vue du sommet sur les landes et le lac de Brennilis qui servait au refroidissement de l'ancienne centrale nucléaire du même nom.
st-michel-brasparts-11

st-michel-brasparts-12

st-michel-brasparts-13un peu plus loin sans quitter la route on arrive au pied d'un des autres sommets, celui de Roc'h Trévézel.
roc'h-trevezel-01

roc'h-trevezel-03

roc'h-trevezel-02

 

Et voilà tout a une fin. Mon périple vers les îles et le Finistère est maintenant terminé. Ce fut assez long de traiter près de 2.500 photos mais j'espère vous avoir montré et appris certaines choses. Merci à tous mes fidèles lecteurs et à bientôt pour de nouveaux articles mais qui eux seront consacrés à la côte d'émeraude.

 

******************************************************

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 16:37

La "montagne de Locronan" avec ses 289 mètres d'altitude est l'un des points les plus élevés du massif des montagnes Noires.
Petite commune de 800 habitants, Locronan vit principalement du tourisme. La ville est classée dans les "Plus beaux villages de France" et a le label petite cité de caractère en Bretagne. Classée au titre des Monuments Historiques depuis 1924, la ville accueille tous les ans environ 400 000 visiteurs.
C'est un vrai plaisir pour un photographe amateur de ne pas avoir à se soucier de vilains poteaux et autres fils électriques qui dénaturent le paysage. Bien des villes devraient faire de même.

locronan-01

locronan-02

locronan-03 locronan-04

la place du village avec son puitslocronan-05Voici maintenant l'église Saint Ronan qui a donné son nom au village.
locronan-23

locronan-08les vitraux sont de toute beauté. Pour les voir en plus grand un simple clic sur la photo suffit.
locronan-09


locronan-07

locronan-13 locronan-17

locronan-18

locronan-10 locronan-12

locronan-16Le tombeau de Saint Ronan dans la chapelle du Pénity.
locronan-06

locronan-10-3

locronan-10-4

locronan-10-2

locronan-14 locronan-15

locronan-21

locronan-20

locronan-22

quelques photos du villagelocronan-28

locronan-29

locronan-30 locronan-32

locronan-37L’arbre de mai : le premier mai, début de la saison chaude dans le calendrier celtique, est la grande fête du feu, la fête de Belenos. A Locronan, le soir du samedi précédant le premier dimanche de Mai, est planté au milieu de la place un hêtre, l’un des arbres sacrés de la civilisation celtique, symbole du renouveau de la nature, qui sera brûlé au solstice d’été à la fin juin.

locronan-35 locronan-36

locronan-34Pour changer des vieilles pierres, voici quelques photos prises dans le magasin-atelier d'un maître verrier/souffleur de verre.
locronan-25

locronan-26

locronan-27

Ce sera tout pour Locronan qui mérite certainement plus qu'une petite visite d'à peine une heure.
Le prochain article qui sera le dernier de mon périple dans le Finistère sera consacré au mont Saint Michel de Brasparts, un des plus hauts sommets des Monts d'Arrée.

 

*************************************************

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 15:34

Sur le chemin du retour de la pointe de Penmarc'h à Audierne et avec le peu de temps qu'il me restait j'ai fait quelques arrêts à des points intéressants.
Tout près de Penmarc'h en bord de mer voici d'abord la chapelle "Notre Dame de la Joie". Construite en front de mer, la chapelle est traditionnellement celle des marins qui viennent y remercier la Vierge, Notre-Dame de la Joie, de les avoir sauvés au cours des tempêtes.

notre-dame-de-la-joie02Bref arrêt au port de Saint Guénolé qui observe le repos dominical.
saint-guenole01

 

saint-guenole02et voici maintenant la chapelle de Tronoën et son célèbre calvaire. Elle est située sur la commune de Saint-Jean-Trolimon, à quelques kilomètres au nord de Saint-Guénolé.
notre-dame-de-tronoen01

 

notre-dame-de-tronoen02Le calvaire est considéré comme le plus ancien des grands calvaires de Bretagne. Il serait daté entre 1450 et 1470. Il est constitué d'un soubassement rectangulaire de 4 m 50 sur 3 m 50 (la mace), de deux frises, surmontées de trois crucifixions : le Christ et les deux larrons. Le tout est en granite, soit de Scaër, soit de Kersanton, plus résistant à l'érosion et dont les scènes gravées dans cette pierre (Visitation, Nativité et les rois mages) ont mieux résisté à cette dernière.(source: wikipédia)

notre-dame-de-tronoen03

notre-dame-de-tronoen07 notre-dame-de-tronoen09
notre-dame-de-tronoen10 notre-dame-de-tronoen08

notre-dame-de-tronoen04Direction le petit port de Penhors.
penhors-port01

 

penhors-port02

 

penhors-port03

et voici pour terminer la chapelle "Notre Dame de Penhors". Bâtie entre le XIIIe et le XVe siècle sur la commune de Ploudreuzic, Notre Dame de Penhors surplombe tout juste la mer. Son nom formé de "pen", c'est-à-dire "tête" et de "horg", qui signifie "roseau", qualifie à merveille son environnement. Elle est en effet située à proximité d'un étang jonché de roseaux.
A quelques mètres seulement de la plage, elle étonne au premier regard par son chœur et son clocher posés de façon peu commune au milieu de l'édifice. En pénétrant à l'intérieur, il ne faut surtout pas manquer le retable de la Vierge à l'Enfant, entourée de ses anges musiciens.
notre-dame-de-penhors01

 

notre-dame-de-penhors10

notre-dame-de-penhors11 notre-dame-de-penhors12

notre-dame-de-penhors02  

notre-dame-de-penhors05

notre-dame-de-penhors03 notre-dame-de-penhors04

notre-dame-de-penhors08

notre-dame-de-penhors06 notre-dame-de-penhors09 notre-dame-de-penhors07

 

les prochains articles nous conduiront sur l'île de Sein.

 

****************************************************

 

 


Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 18:01

Toujours en ce dimanche 15 mai après une halte à Douarnenez pour déjeuner, j'ai pris la direction de la pointe de Penmarc'h et du phare d'Eckmühl. Sur le site j'ai visité également l'exposition du petit musée des phares et balises ainsi que celle de l'ancien canot de sauvetage à rames "Papa Poydenot" de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés (ancêtre de la SNSM).
Arrivée en vue du phare d'Eckmühl. Le phare d'Eckmühl a été construit à côté des phares précédents, au village de Saint-Pierre. Avant lui ont été utilisés la « Vieille tour », puis le « Phare de Penmarc'h », mis en service en 1835 et prédécesseur direct d'Eckmühl:

eckmuhl-01

 

eckmuhl-11

 

eckmuhl-04

 

eckmuhl-09l'ancien phare ou "phare de Penmarc'h" est tout proche.
eckmuhl-03

eckmuhl-05 eckmuhl-07

eckmuhl-12Au pied du phare un batiment abrite un petit musée des phares et balises.
eckmuhl-musee01

eckmuhl-musee04 eckmuhl-musee03
eckmuhl-musee05 eckmuhl-musee06

Direction l'abri de la SNSM dans lequel est exposé une ancien canot de sauvetage.
Le "Papa Poydenot" est un canot de sauvetage en teck à voiles et à avirons. Insubmersible, il est autoredressable et à autovidange spontané.
Il appartient à l’Association Papa Poydenot qui s’est fixée pour but principal d’être le conservatoire de la mémoire des équipages des canots de sauvetage à avirons et à voiles. Il est maintenant visible à Saint-Guénolé-Penmarch, près du phare d'Eckmühl.
Le Papa Poydenot fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 6 novembre 1992. (source: wikipédia)
eckmuhl-canot01

 

eckmuhl-canot03

eckmuhl-canot02 eckmuhl-canot05

eckmuhl-canot04

 

eckmuhl-canot06

 

eckmuhl-canot07

eckmuhl-canot08 eckmuhl-canot09
eckmuhl-canot10 eckmuhl-canot11

 

A suivre: Saint Guénolé, Tronoën, Penhors .....

 

*******************************************************

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 08:32

Côte Nord du Cap Sizun entre la pointe du Van et Douarnenez. Je n'avais malheureusement pas le temps d'aller voir toutes les pointes et endroits intéressants alors j'ai du faire une sélection.
Voici tout d'abord la pointe de Brézellec.
pointe-de-brezellec---02

 

pointe-de-brezellec---01Voici maintenant les moulins de Trouguer.
moulins-de-trouguerNotre Dame de la Clarté ou chapelle Saint Budoc à Beuzec-Cap Sizun.
beuzec-cap-sizun-eglise01

 

beuzec-cap-sizun-eglise02

beuzec-cap-sizun-eglise03 beuzec-cap-sizun-eglise04

puis la pointe du Millier et sa maison-phare.
pointe-du-millier-01

 

pointe-du-millier-03

 

pointe-du-millier-02Avant d'arriver à Douarnenez, détour par Notre Dame de Confort à Confort-Meilars.
L'église a été construite entre 1528 et 1544 et restaurée au 17e et 18e siècles.
Notre Dame de Confort apporte réconfort à tous les maux.
notre-dame-de-confort01

notre-dame-de-confort02 notre-dame-de-confort04

notre-dame-de-confort03

 

notre-dame-de-confort07

 

notre-dame-de-confort06Une des particularités de cette église est sa roue à carillons.
notre-dame-de-confort08

 

notre-dame-de-confort09

 

A suivre pour la pointe de Penmarc'h et le phare d' Eckmühl.

 

******************************************************************

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 20:28

 

 

En quittant la pointe du Raz pour rejoindre la pointe du Van on redescend dans une vallée et l'on arrive sur la plage qui forme le fond de la baie des Trépassés.
En breton "Boë an Anaon", cette plage a triste réputation : une légende raconte qu'autrefois les cadavres des naufragés s'y échouaient fréquemment. Mais les courants s'y opposent et cette plage doit son nom sinistre à un abus de langage : elle s'appelait à l'origine "Boë an aon", la baie de la rivière.
baie-des-trepasses01

 

baie-des-trepasses02

 

baie-des-trepasses03la plage est très souvent fréquentée par les surfeurs mais ce jour là il n'y avait pas foule sur le sable.
baie-des-trepasses04

 

baie-des-trepasses05

 

baie-des-trepasses06en remontant vers la pointe du Van on aperçoit quelques bateaux mouillés dans l'abri nommé "le Vorlen"
pointe-du-van-le-vorlen01

 

pointe-du-van-le-vorlen02vue sur la pointe du Razpointe-du-van-le-vorlen04

 

pointe-du-van-le-vorlen05Pointe du Van et chapelle Saint They
pointe-du-van-le-vorlen06

 

pointe-du-van-le-vorlen07

 

saint-they---01Symbole du Cap-Sizun elle surplombe la mer à quelques mètres seulement des falaises vertigineuses de la pointe du Van. Autrefois, lors des pardons, les procession faisaient le tour de l'enclos mais en prenant soin de border la falaise d'un tour de mottes coupées sur la lande voisine afin d'éloigner le mauvais sort. Aujourd'hui, il serait difficile d'en faire autant tellement la mer a gagné du terrain et la falaise s'est approchée de la chapelle. Une association "Saint They ar Van" s'est donné pour mission de restaurer la chapelle et d'assurer une présence pour en permettre la visite.saint-they---02Lors de mon passage elle était donc ouverte et un groupe y était présent sous la conduite d'un guide.
saint-they---03Le maître autel et les autels des bas côtés (17e siècle).
saint-they---08

saint-they---04 saint-they---07

saint-they---05

La chapelle et la croix situé à l'intérieur du petit mur d'enceinte.
saint-they---13

saint-they---14 saint-they---10 saint-they---11

saint-they---15A quelques mètres de là en bordure du chemin se trouve la fontaine Saint Mathieu.
saint-they---16

 

saint-they---20 

saint-they---19

saint-they---18

 

A suivre un article sur la partie Nord du Cap Sizun.

 

************************************************

 


Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 19:13

Tout au bout du Cap Sizun, la Pointe du Raz est un de ces lieux grandioses où la terre livre à l'océan son dernier combat. C'est le site le plus visité de Bretagne. Un succès qui se paie. Le piétinement des centaines de milliers de passants annuels a détruit le fragile tapis végétal qui en couvrait le sommet voici quelques années. Les anciens aménagements commerciaux et hôteliers du site ont été détruits et un sentier aménagé pour que la nature puisse reprendre ses droits. Un nouveau parking ainsi qu'un centre commercial ont été construits plus loin de la pointe et ils ne défigurent plus le site.
Depuis le parking il faut près de 15 minutes de marche pour arriver au pied du sémaphore. Le chemin balisé serpente parmi les ajoncs et les bruyères.
pointe-du-raz-05

 

pointe-du-raz-03

 

pointe-du-raz-04 Voici le sémaphore qui est encore à bonne distance de la pointe
pointe-du-raz-27

 

pointe-du-raz-23

 

pointe-du-raz-26

 

pointe-du-raz-06entre le sémaphore et la mer on commence à voir la statue " Notre Dame des Naufragés". La statue, en marbre de Carrare, est l'œuvre du Sculpteur Cyprian Godebski. Elle domine le Raz de Sein, la baie de Douarnenez et la baie d'Audierne. Elle a été inaugurée le 3 juillet 1904. Elle présente un intérêt non seulement par la majesté de la statue et la beauté du site, mais aussi pour ce qu'elle représente pour un pays de marins.
pointe-du-raz-07

pointe-du-raz-08 pointe-du-raz-12 pointe-du-raz-11
pointe-du-raz-09 pointe-du-raz-10

Un petit peu de marche et on arrive au bout du sentier. En escaladant un peu les rochers on arrive au plus près possible de la mer. Le raz de Sein est devant avec les phares, les courants et les vagues.
pointe-du-raz-13On aperçoit au fond l'île de Sein et son phare distant d'environ 10 kms.
pointe-du-raz-15Le phare de la Vieille et la tourelle de la Plate.pointe-du-raz-16

 

pointe-du-raz-19Le petit phare de Tévennecpointe-du-raz-20Gros plan sur la Vieillepointe-du-raz-21sur le chemin du retour vers le parking. Vue sur la lande et la pointe du Van.ppointe-du-raz-24

 

pointe-du-raz-28

 

pointe-du-raz-29

Dans le prochain article on ira vers la baie des Trépassés, la pointe du Van, la chapelle Saint They et le haut du Cap Sizun.

 

*********************************************************

 

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 18:32

Dimanche 15 mai au matin. Il est temps de partir vers la pointe du Raz d'autant plus que le soleil est toujours présent et que la journée s'annonce très belle. Sur la route les panneaux annonçant des chapelles sont très nombreux et j'ai fait quelques détours pour en voir un certain nombre.
Pour commencer voici la chapelle Saint Tugen. On est frappé par l'importance de cette chapelle à la tour massive fondée en 1535.

saint-tugen01

 

saint-tugen08

 

saint-tugen10

 

saint-tugen02

 

saint-tugen03

saint-tugen04 saint-tugen05

Saint Tugen est invoqué comme intercesseur contre la rage (aussi bien la rage de dents que la maladie transmise par morsure d'un animal enragé). Le pardon de Saint Tugen a lieu le dimanche précédant la fête de St Jean, le 24 juin.
Tout près se trouve une jolie fontaine ainsi qu'un ancien lavoir.
saint-tugen06

 

saint-tugen07

 

saint-tugen09En continuant la route vers la pointe du Raz voici la petite chapelle Saint André. Elle remonte au XVIè siècle mais a été modifiée au XVIIè siècle, suivant l'inscription du clocher. La même date se retrouve sous le Christ de la poutre de gloire, et, une troisième fois, au-dessus du bénitier.
saint-andre01

 

saint-andre02

 

saint-andre03On approche maintenant de Plogoff célèbre pour son combat acharné contre l'implantation d'une centrale nucléaire vers la pointe du Raz. Voici la chapelle Saint Yves.
En 1986, des restaurations importantes ont été entreprises. Les travaux ont duré 5 années. Cette chapelle est dans l'esprit des gens du Cap la chapelle des marins, d'où la présence de nombreux bateaux « ex voto » . Cette chapelle présente un intérêt par son caractère particulier, la qualité de sa restauration et la beauté du paysage environnant. Elle n'était malheureusement pas ouverte.
saint-yves01

 

On est maintenant tout près de la pointe du Raz et ce sera le sujet du prochain article.

 

**********************************************************

 

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:58

Samedi 14 mai, arrivée en fin d'après midi à Audierne qui sera ma base pour 3 nuits. Après avoir pris possession de ma chambre d'hôte, direction le port pour un repérage des lieux. Le soleil est toujours de la partie.

audierne-01

 

audierne-02En gravissant les petites ruelles au dessus du port on passe devant l'église Saint Raymond

audierne-03 audierne-04

un peu plus haut voici l'église Saint Joseph qui était encore ouverte ce qui m'a permis de voir ses superbes vitraux.
audierne-05

 

audierne-06

audierne-07 audierne-08 audierne-09
audierne-10 audierne-11

audierne-12

 

audierne-13

audierne-14

 

audierne-15

 

audierne-16

audierne-17 audierne-18

Par la corniche, direction le port de Sainte Evette pour repérer le point de départ du bateau pour l'île de Sein dont le visite est prévue pour 2 jours plus tard.
audierne-19

 

audierne-20le môle à la sortie du port d'Audierne et la plage de Trescadec.audierne-21le centre nautique de Sainte Evette
audierne-27avant d'arriver au port de Saint Evette voici la chapelle Sainte Edwett en bordure de route.audierne-24

 

audierne-25

 

audierne-26le port de Sainte Evette et le bateau de la compagnie "Penn Ar Bed"
audierne-28

 

audierne-29

 

audierne-30sur le chemin du retour le petit phare au dessus de la grande plage de Trescadecaudierne-31

audierne-33 audierne-32

avant de rentrer à Audierne on peut voir le  petit port du Raoulic abrité par le môle.
Le voici à marée basse et ensuite à marée haute.
audierne-23

 

audierne-37l'entrée de ce petit port abri est réservé aux petits canots qui doivent passer par l'ouverture dans la digue que l'on voit bien sur cette photo.audierne-39

 

audierne-40A droite le petit batiment rond supportait dans le passé un appareil de signalisation nommé "Mat Fenoux" du nom de son inventeur. Il servait à renseigner les marins sur l'accès au port d'Audierne. Maintenant ce batiment abrite les toilettes du restaurant d'à côté.audierne-41

 

audierne-38En bordure du petit port il y a un petit jardin joliment planté et coloré.
audierne-34

 

audierne-35

 

audierne-36

 

Prochain article à venir: la pointe du Raz.

 

******************************************************

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 14:27

Continuons mon périple finistérien qui aujourd'hui nous mène à Douarnenez, capitale de la sardine.
C'est la "ville aux trois ports". Rosmeur est la grand port sardinier, bien que cette activité soit plutôt sur le déclin, le Port Rhû qui abrite le port musée  et enfin le port de plaisance de Tréboul.
Voici la première vision sur cette ville.

douarnenez01

 

douarnenez02avant d'arriver au port du Rosmeur qui n'abritait ce jour là qu'un seul bateau.
douarnenez03De jolies fresques sur des batiments proches du port.
douarnenez04

 

douarnenez05En continuant par le bord de mer on aperçoit l'île Tristan sur la droite.
douarnenez07Le ciel était rempli de voiles de kite-surf.
douarnenez06qui vont passer derrière l'île.douarnenez09

 

douarnenez08

 

douarnenez10

 

douarnenez11L'île Tristan, jadis propriété privée, appartient maintenant au  Conservatoire du Littoral. Elle se visite avec un guide à marée basse ou lors des journées portes ouvertes organisées deux fois par an.

douarnenez13

 

douarnenez15Aussitôt après on arrive sur les quais du port musée et la place de l'Enfer.
douarnenez16

 

douarnenez17

douarnenez18 douarnenez19
douarnenez20 douarnenez22

 

douarnenez30

 

douarnenez25

 

douarnenez24

 

douarnenez26

 

douarnenez28Voici maintenant quelques photos de certains bateaux ouverts à la visite.
Le langoustier "Notre Dame de Rocamadour"
douarnenez29

 

douarnenez33

douarnenez31 douarnenez42

le remorqueur anglais "Saint Denys"douarnenez36

 

douarnenez34la gabare sablière "Dieu Protège"douarnenez38

 

douarnenez37

 

douarnenez39

 

douarnenez40

 

Le prochain article sera consacré à Audierne qui sera ma base pour aller vers la pointe du Raz et l'île de Sein.

 

*************************************************************

 

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 16:49

Après avoir visité Camaret et la Pointe de Penhir, je reprends la route vers Douarnenez et Audierne.
Le Ménez-Hom est une montagne située dans le département du Finistère, en pays de Cornouaille, entre l'Aulne et le Porzay, sur le territoire des communes de Plomodiern, Saint Nic, Trégarvan et Dinéault où elle culmine. Haute de 330 mètres, elle domine la rade de Brest et la baie de Douarnenez, et termine la chaîne des Montagnes Noires. Le site a été classé patrimoine naturel en 2004 pour sa faune et sa flore. Pour en savoir plus consultez l'article de Wikipédia sur l'histoire et les légendes du site.
menez-hom-04

 

menez-hom-14

 

menez-hom-16Du sommet on a un joli panorama dont une jolie vue sur la vallée de l'Aulne et le pont de Térénez.
menez-hom-06

 

menez-hom-07

 

menez-hom-08

 

menez-hom-09L’aile delta et le parapente se pratiquent aux beaux jours depuis le sommet, le site étant la principale école de vol libre de Bretagne. Le Menez-Hom est également un site prisé pour l’aéromodélisme qui peut se pratiquer sur tous les versants en fonction du vent.
C'est pourquoi on est survolé par de drôles d'oiseaux. Au sommet le vent était assez fort, favorisé par l'alternance soleil/nuages.
menez-hom-01

 

lmenez-hom-03

 

menez-hom-05

 

menez-hom-10

menez-hom-11 menez-hom-12
menez-hom-13 menez-hom-15


menez-hom-02En quittant la montagne pour Sainte Marie du Ménez Hom on passe devant un monument aux morts en granit sur lequel on peut lire: "Gloire à la Résistance Finistérienne, à ses morts, pour que vive la France 1940 1944"
menez-hom-19Sainte Marie du Ménez Hom est un hameau de la commune de Plomodiern dans le Finistère, ancien relais et gîte d'étape sur le chemin traditionnel allant de Châteaulin à Crozon, situé au pied du Ménez-Hom, et connu principalement par sa chapelle Sainte-Marie-du-Ménez-Hom construite au 16e siècle mais remaniée eu 17e et 18e siècle.
Comme la plupart des chapelles de la région, elle se situe à l’intérieur d’un enclos paroissial dans lequel on pénètre par un arc de triomphe ou portail du XVIIIe et où se trouve un calvaire à trois croix.
ste-marie-menez-hom01

 

ste-marie-menez-hom03

ste-marie-menez-hom13 ste-marie-menez-hom14

ste-marie-menez-hom02

 

ste-marie-menez-hom14

 

ste-marie-menez-hom04 ste-marie-menez-hom12

A l'intérieur richement décoré on peut voir une des plus beaux rétables de Bretagne.
ste-marie-menez-hom05

 

ste-marie-menez-hom06

 

ste-marie-menez-hom07

 

ste-marie-menez-hom10

 

ste-marie-menez-hom11

 

ste-marie-menez-hom08

 

ste-marie-menez-hom09

 

***************************************************

L'article suivant concernera Douarnenez.

 

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 05:41

Quittons Camaret en direction de la pointe de Penhir. Sur le chemin on passe à côté des "alignements de Lagatjar", bel ensemble mégalithique (143 menhirs relevés au début du 20e siècle). Contemporains des alignements de Carnac, les alignements de Lagatjar formaient en 1776 un ensemble de 600 menhirs.
lagatjar01

 

lagatjar02Avant d'arriver à la pointe de Penhir sur la droite se trouve le musée mémorial de la bataille de l'atlantique.
"Ce musée est installé dans les bunkers de la batterie de Kerbonn à la pointe de Penhir. Ces anciens blockhaus du Mur de l'Atlantique sont installés sur les ruines d'un fort modèle IIIème République, lui-même construit sur des fortifications édifiées par Vauban. La géographie commande l'implantation des forteresses" (extrait du site: chemins de mémoire).
Je n'ai pu voir que l'extérieur du site, le musée étant fermé lors de mon passage.
pointe-de-penhir01

 

pointe-de-penhir02

 

pointe-de-penhir05

pointe-de-penhir04 pointe-de-penhir06

pointe-de-penhir03

 

pointe-de-penhir07

 

pointe-de-penhir08

 

pointe-de-penhir10

 

pointe-de-penhir12

 

pointe-de-penhir13

 

pointe-de-penhir14

C’est ce promontoire impressionnant, dressé face à l’océan, qui a été choisi à la libération pour recevoir le monument dédié aux bretons de la France Libre : une immense Croix de Lorraine en granit , œuvre de l’architecte Mathon et du sculpteur Bazin, a été édifiée sur ce site, l’un des plus grandioses de la côte bretonne.
pointe-de-penhir16


Ce monument rappelle que, par milliers, après l’appel du Général De Gaulle le 18 juin 1940, des bretons s’évadèrent de France pour rallier les unités combattantes à l’étranger et aux colonies et participer à la libération de leur pays.

Inaugurée par le Général De Gaulle le 15 juillet 1951, la Croix de Lorraine de Camaret sur mer, dressée face à l’océan sur la falaise de Pen Hir, attire depuis lors, chaque jour, de nombreux visiteurs. (source: mairie de Camaret)pointe-de-penhir15

La pointe de Pen-Hir, prolongée en mer par les “Tas de Pois”, est sans doute l’image la plus connue de la presqu’île de Crozon. Ses hautes falaises, abritant de petites criques, attirent un nombre important de visiteurs. De là le regard embrasse toute la mer d’Iroise de la Pointe du Raz à la Pointe Saint Mathieu. (source: mairie de Camaret).
pointe-de-penhir11

 

pointe-de-penhir18

 

pointe-de-penhir19

 

pointe-de-penhir20C'est également un site réputé en Bretagne pour l'escalade. Les falaises de 70 mètres offrent plein de possibilités pour les amateurs de sensations fortes.
pointe-de-penhir17Vue sur la pointe du Toulinguet. Le petit phare et le sémaphore.
pointe-de-penhir09

 

*****************************************************

 

le prochain article sera consacré au "Ménez Hom" et à Saint Marie du Ménez Hom"

 

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 13:59

La route en arrivant à Camaret domine le port et la première impression est déja très forte quand on découvre sa digue naturelle nommée "le sillon" sur laquelle se trouve un cimetière de bateaux, des chantiers, la Chapelle Notre Dame de Rocamadour et la tour Vauban.
camaret01

 

camaret02

 

camaret03Voici le côté ville du port.
camaret04

 

camaret06le port de plaisancecamaret07

 

camaret08Depuis la digue on aperçoit au loin la pointe des Capucins et le goulet de Brest.
camaret09Au début de la digue qui protège le port se trouve le cimetière de bateaux.
camaret11

 

camaret12

 

camaret13Vue sur le port et la villecamaret19

 

camaret10Voici maintenant la chapelle Notre Dame de Rocamadour. Sanctuaire du 17e siècle et qui doit son origine aux pélerinages de Rocamadour dans le Quercy. Les pélerins qui venaient des pays nordiques faisaient souvent escale à Camaret.
notre-dame-de-rocamadour01

 

notre-dame-de-rocamadour02

 

notre-dame-de-rocamadour03

 

notre-dame-de-rocamadour04

 

notre-dame-de-rocamadour09

 

notre-dame-de-rocamadour12

notre-dame-de-rocamadour10 notre-dame-de-rocamadour14 notre-dame-de-rocamadour11
notre-dame-de-rocamadour07 notre-dame-de-rocamadour13 notre-dame-de-rocamadour15

notre-dame-de-rocamadour08

notre-dame-de-rocamadour05 notre-dame-de-rocamadour06

A quelques pas de la chapelle se dresse la tour Vauban. Construite entre 1693 et 1696 par l'ingénieur du roi, elle a retrouvé son apparence d'origine avec son nouvel enduit ocre rouge qui lui valait dans le passé le nom de "tour dorée". Elle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2008.
camaret22

 

camaret23

 

camaret26

camaret24 camaret25

Entre la tour et la chapelle se trouve un petit monument "l'arche de Camaret"  qui est un hommage à la mémoire des marins péris en mer.
camaret14Sur l'autre face on peut lire en français et en breton la phrase suivante:
" écoute passant, ce n'est pas le vent que tu entends chanter sur les vagues émues sculptées dans la pierre, mais les voix des marins perdus qui montent de la mer."
camaret15En face de la tour sur le chantier naval, un vieux gréément le "Camaret" rejoignait son élément après toilettage. Il descendait vers l'eau sur son ber roulant.
camaret16

camaret17 camaret18

Depuis la terrasse d'un restaurant.camaret20

 

camaret21

********************************************************

Voici la fin de ce petit reportage sur Camaret. Mon séjour y a été trop court mais j'en garde un excellent souvenir et l'envie d'y retourner.

A suivre: la pointe de Penhir et le musée mémorial.

 

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 18:12

Samedi 14 mai je quitte Brest de bonne heure car la journée sera longue et je fais route vers Camaret où je pense déjeuner. Sur le chemin petit détour par Daoulas mais sans visite de l'abbaye qui n'est pas encore ouverte. Je me contente de quelques photos.
Un joli plan d'eau tout près du parking.

daoulas01L'enclos paroissial avec son porche qui tient lieu de clocher et qui ouvre sur le cimetière
daoulas07

 

daoulas04

 

daoulas05

 

daoulas03

 

daoulas02

 

daoulas06Tout à côté se trouve le petite chapelle Saint Roch qui exceptionnellement était ouverte.
daoulas-st-roch01

 

daoulas-st-roch02

 

daoulas-st-roch03

 

daoulas-st-roch04Après Daoulas route en direction de la Presqu'île de Crozon. Avant de traverser l'Aulne sur le pont de Térénez présenté dans un autre article on aperçoit de la route le cimetière marin de Landévennec.
landevennec01Le pont de Térénez:
terenez05Juste avant d'arriver à Camaret passage à côté de l'Anse de Dinan et de la plage de Kerséguenou.
anse-de-dinan01

 

anse-de-dinan03Vue sur la pointe de Dinan et son arche naturelle.
anse-de-dinan02Arrivée sur les hauteurs du port de Camaret. On aperçoit la chapelle Notre Dame de Rocamadour et la tour Vauban.
camaret01

 

camaret02

 

camaret03

 

Le prochain article sera consacré à Camaret.


Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 19:38

Après avoir séjourné sur l'île d'Ouessant avec un stop à Molène au retour vers Brest, je prends la direction de la presqu'île de Crozon. Après Daoulas et Le Faou on passe sur le nouveau pont de Térénez ouvert à la circulation en avril dernier.
terenez001  
terenez002Je n'en dirais pas plus que ce qui est publié ci dessus mais j'avoue avoir été impressionné par cette construction et son élégance.
terenez01


terenez04l'ancien pont situé à une centaine de mètres est maintenant fermé à la circulation.
terenez03
terenez05
terenez02
terenez06
terenez10
terenez07
terenez08

terenez09le pont vu depuis le sommet du "Menez Hom" altitude 330 mètres situé à 6 kms à vol d'oiseau.
terenez11

L'article suivant nous conduira vers Camaret à travers la presqu'île de Crozon.

 

*********************************************************

Partager cet article

Publié par hubert - dans Finistère
commenter cet article

Présentation

  • : Photos Côte d'émeraude et ailleurs au gré du vent.
  • Photos Côte d'émeraude et ailleurs au gré du vent.
  • : Passionné de photos et d'informatique, j'ai le plaisir de vous présenter ici quelques sujets de ma région et ailleurs à l'occasion de vacances.Matériel photo: Reflex numérique Pentax K20D plus Sigma 18-200 et Pentax 55-300 plus Pentax 100 macro
  • Contact

  • hubert
  • l'arrivée du numérique en photo a tout changé pour moi. Je m'intéresse beaucoup à ma région le côte d'émeraude.
 J'ai plus de 5.000 photos en ligne sur mon site et ce blog me permet d'approfondir certains sujets.
  • l'arrivée du numérique en photo a tout changé pour moi. Je m'intéresse beaucoup à ma région le côte d'émeraude. J'ai plus de 5.000 photos en ligne sur mon site et ce blog me permet d'approfondir certains sujets.

Rechercher