Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 13:34

L'article précédent se terminait dans la crypte des gros piliers. On arrive ensuite à la crypte des trente cierges dédiée à la vierge. Cette salle sert de socle au transept nord de l'abbatiale. Ici pour la messe matinale des moines trente cierges étaient allumés.
mont-saint-michel-50

 

mont-saint-michel-48

 

mont-saint-michel-49

 

mont-saint-michel-51Un escalier conduit dans l'église abbatiale construite sur la pointe du rocher. C'est le coeur de la vie monastique. De l'église romane du Xe siècle restent le transept sud et une partie de la nef: 4 travée ouest disparaissent après l'incendie de 1776. La croisée dy transept et le choeur étaient entourés d'une clôture dont il subsiste des éléments décoratifs exposés dans les chapelles rayonnantes. Le choeur est de style gothique flamboyant: les fenêtres ont la forme d'une bougies, les sculptures évoquent des flammes.
mont-saint-michel-56

 

mont-saint-michel-53

 
mont-saint-michel-54

 

mont-saint-michel-55

 

mont-saint-michel-57

 

mont-saint-michel-58Une charmante violoncelliste joue jusqu'à la fin de la nocturne pour le plaisir des visiteurs.mont-saint-michel-59

 

mont-saint-michel-60En quittant l'abbatiale on se dirige vers le cloître, espace clos ouvert vers le ciel. Au Mont Saint Michel, il respecte trois fonctions principales: communication, méditation et symbolisme. Les colonnettes en quinconce assurent stabilité et légèreté. Le décor sculpté en pierre de Caen était polychromé.
mont-saint-michel-61

 

mont-saint-michel-62

 

mont-saint-michel-63

 

mont-saint-michel-64

 

mont-saint-michel-65

 

mont-saint-michel-66Jouxtant le cloitre se trouve le réfectoire qui ressemble plus à une église qu'à une salle à manger. Il est constitué d'une nef unique aux fenêtres invisibles en entrant, sans pilier au centre pour alléger la construction. Malheureusement l'éclairage pour une telle salle était trop faible pour les photos.
mont-saint-michel-67Voici une photo de cette salle prise de jour il y a quelques années.

msm38.jpgLa balade nocture se termine par le cellier au rez-de-chaussée  de la Merveille. Cette salle abrite la boutique et une exposition de photos du Mont Saint Michel.
mont-saint-michel-68

 

mont-saint-michel-69Au bout de l'exposition on peut voir la répible en platre grandeur nature de la statue de Saint Michel terrassant le dragon qui se trouve en haut de la flèche de l'abbatiale.
mont-saint-michel-70

 

mont-saint-michel-02La visite de la Merveille est maintenant terminée. Retour par la rue commerçante pratiquement déserte. Il est minuit quand nous quittons le Mont Saint Michel et la pluie est arrivée aussitôt mais cela n'enlève rien à l'intérèt de cette visite nocturne complètement différente d'une visite de jour. Il faudra attendre l'année prochaine si vous souhaitez y venir en nocturne.
mont-saint-michel-71

 

*************************************************

 

Partager cet article

3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 16:33

Dans l'article précédent la visite s'était arrêtée à la salle des chevaliers.
Nous continuons par le promenoir. C'est une crypte romane au plus près du rocher où on distingue une des premières tentatives de voûtes sur croisées d'ogives (fin XIIe siècle). La fonction de cette salle demeure inconnue. Au fond de la salle les lumières bleues éclairent une harpe malheureusement sans harpiste.mont-saint-michel-24On arrive ensuite à la salle de l'Aquilon, aumônerie romane couverte de voûtes d'arêtes. Un artiste expose des maquettes qui par jeu d'ombre projette une silhouette du Mont Saint Michel.
mont-saint-michel-25

 

mont-saint-michel-26Le chemin vers le coeur de l'abbaye est bien éclairé. Il mène par l'escalier nord-sud vers l'église carolingienne Notre Dame sous Terre. Construite au Xe siècle elle devient rapidement trop petite pour accueillir tous les pélerins. Elle fut remplacée par la grande église abbatiale, située au dessus, à laquelle elle sert de fondation. Notre Dame sous Terre fut ensevelie et retrouvée au début du XXe siècle et dégagée dans les années 1960.
mont-saint-michel-27

 

mont-saint-michel-28

 

mont-saint-michel-29

 

mont-saint-michel-30Voici maintenant la chapelle Saint Etienne qui est une chapelle funéraire avec la symbolique de l'alpha et l'omega (le commencement et la fin de la vie).mont-saint-michel-31

 

mont-saint-michel-32Sur la droite de la photo on voit l'escalier qui mène à la grande roue ( poulain ) installée au début du XIXe siècle pour ravitailler l'abbaye alors prison d'état. Auparavant l'espace était utilisé comme ossuaire.
mont-saint-michel-33

 

mont-saint-michel-37

 

mont-saint-michel-34

 

mont-saint-michel-35

 

mont-saint-michel-36La chapelle Saint Martin construite au XIe siècle sert de base au transept sud de l'abbatiale. C'était vraisemblablement une chapelle funéraire pour les bienfaiteurs de l'abbaye d'un rang social élévé. Pour ces visites nocturnes une séance de projection illumine le mur. En voici quelques images.
mont-saint-michel-38

 

mont-saint-michel-39

 

mont-saint-michel-40

 

mont-saint-michel-41La crypte des gros piliers, construite en 1446 pour servir de socle au choeur gothique flamboyant en remplacement du choeur roman effondré en 1421. Les magnifiques colonnes du centre de la crypte sont surnommées "les palmiers". Dans cette salle aussi des projections illuminent les piliers. On baigne ici dans une lumière rouge.
mont-saint-michel-42

 

mont-saint-michel-43

 

mont-saint-michel-44

 

mont-saint-michel-45

 

mont-saint-michel-46

 

mont-saint-michel-47

Ce sera tout pour cette deuxième partie. Suite et fin dans le prochain article. Bonne lecture et merci de votre visite.

 

************************************************

 

Partager cet article

29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 19:06

Cette promenade nocturne est proposée jusqu'au 1er septembre. Il était donc grand temps d'y aller.
Depuis cette année on peut dire qu'aller au Mont Saint Michel se mérite car son accès est devenu assez difficile.
La presse en a fait largement l'écho et je peux vous donner mon impression.

Depuis le parking pour rejoindre la navette dont le départ se situe au niveau du barrage sur le Couesnon il faut compter entre 15 et 20 minutes de marche selon l'état de vos jambes et votre âge. Rien à signaler sur la navette qui vous rapproche ensuite du Mont qui vous vous laisse à environ 10 à 15 minutes de marche des remparts.
Il ne faut pas oublier que la montée à l'abbaye est quand même assez dure. Ensuite bien sur il faut faire le chemin inverse et à 23h30 il fait nuit et ce soir là cerise sur le gateau, il s'est mis à pleuvoir.

Il serait très simple de faire partir les navettes depuis le parking mais les visiteurs ne passeraient plus à pied au travers des restaurants situés sur le chemin que vous devez obligatoirement emprunter. Pas étonnant dans ces conditions que le Mont soit presque désert à la nuit tombée.

Le spectacle est pourtant superbe. Voici pour commencer ce que l'on voit en arrivant:

mont-saint-michel-01

Voici maintenant la traversée de la zone au pied du Mont Saint Michel. Il est à peu près 21h30 et il y a très peu de monde dans la rue commerçante.
mont-saint-michel-03

 

mont-saint-michel-04

 

mont-saint-michel-05Sur le chemin on peut voir l'église paroissiale Saint Pierre qui était l'église des habitants du Mont.
mont-saint-michel-06

 

mont-saint-michel-07L'abbaye se rapproche mais il reste quand même 2 ou 300 marches à gravir. On prend son courage à deux mains pour aller voir ce qu'il y a à l'intérieur de ce batiment.
mont-saint-michel-08

 

mont-saint-michel-11

 

mont-saint-michel-09une lueur rouge en haut des marches nous attire. Est ce l'enfer ou la fin de l'escalier?
mont-saint-michel-10

 

mont-saint-michel-12Ouf le pire est fait, il ne reste plus qu'à payer son écot et à suivre le parcours flèché. Les commentaires qui suivent sont empruntés à la petite brochure fournie avec les billets.

Il faut grimper l'escalier de la cour de la Merveille pour accèder à la chapelle Sainte Madeleine réservée au moyen âge aux hôtes de marque.
mont-saint-michel-13Voici maintenant la salle des hôtes: élégante salle gothique destinée aux pélerins de haut-rang. De nombreux rois sont passés par là: Louis VII, Louis IX, Philippe III, Philippe IV le Bel, Charles VI, Louis XI, François 1er et Charles IX. Désolé mais la lumière n'est pas très favorable pour les photos.
mont-saint-michel-14

 

mont-saint-michel-15

 

mont-saint-michel-16Voici la salle des Chevaliers ou Scriptorium qui supporte le cloitre à l'étage supérieur. C'était la salle d'écriture dans laquelle étaient rédigés les manuscrits aujourd'hui conservés au Scriptorial et à la bibliothèque d'Avranches. Cent lettrines sont accrochées au plafond et les éclairages les illuminent tour à tour.
mont-saint-michel-17

mont-saint-michel-18

 

mont-saint-michel-19

 

mont-saint-michel-20

 

mont-saint-michel-21

 

mont-saint-michel-22

Ce sera tout pour ce premier article. La suite viendra bientôt.

 

********************************************

 

Partager cet article

21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 19:55

L’église Saint-Malo : construction échelonnée entre la fin du XVe siècle et la fin du XIXe siècle. De style gothique et renaissance, elle est surtout réputée pour ses vitraux du début XXe siècle et son orgue anglais aux tuyaux polychromes, fabriqué

par Oldknow en 1889. Elle a été classée en 1907. (extrait de wikipédia).

Voici les vitraux en photos. Un clic sur chaque photo permet de la voir en grand.

 

eglise-saint-malo-dinan01 eglise-saint-malo-dinan02 eglise-saint-malo-dinan03
eglise-saint-malo-dinan04 eglise-saint-malo-dinan05 eglise-saint-malo-dinan06
eglise-saint-malo-dinan07 eglise-saint-malo-dinan08 eglise-saint-malo-dinan09
eglise-saint-malo-dinan10 eglise-saint-malo-dinan11 eglise-saint-malo-dinan12
eglise-saint-malo-dinan13 eglise-saint-malo-dinan14 eglise-saint-malo-dinan15

 

eglise-saint-malo-dinan16

 

eglise-saint-malo-dinan17

Partager cet article

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 23:46

 

chapelle02

 

Construite vers la fin du 14ème siècle ou au tout début du 15ème à l'emplacement où dit-on Saint Céneri aurait traversé la Sarthe après avoir fait jaillir une source. A l'emplacement de la source a été constuit une fontaine qui depuis ne s'est jamais tarie.

 

chapelle15

 

chapelle16

 

Construite en style gothique, elle trône fièrement dans un grand pré niché dans une boucle de la Sarthe.

 

chapelle01

 

Sa charpente est en châtaigner, bois couramment utilisé en construction du fait qu'il est imputrescible et qu'il repousse les araignées et autre parasites.

 

chapelle11

 

chapelle12

 

Quand on pénètre dans la chapelle droit devant de part et d'autre du vitrail qui est au dessus d'un petit autel en pierre on voit 2 statues ainsi que la pierre au sol qui aurait servi de lit au fondateur des lieux. Deux traditions y sont  attachées : d'une part les enfants souffrant d'incontinence peuvent s'y allonger pour être guéris, d'autre part, s'allonger sur la pierre favoriserait la grossesse des jeunes femmes désirant enfanter.

 

chapelle03

 

chapelle10

 

La statue de droite représente Saint Jacques de Compostelle mais elle fut amputée, lors de la Révolution, de la main portant son coquillage.

 

chapelle09

celle de gauche est celle de Saint Céneri:

 

chapelle05

 

chapelle06

 

chapelle07

 

même le nez du saint a droit à son épingle.

 

chapelle08

En 2007 la chapelle s'est embellie de vitraux créés par Cathy Van Hollebeke à la demande de l'association des "Amis de Saint Céneri". Cela faisait quarante ans qu'on parlait de doter de vitraux la petite chapelle nichée au fond d'une prairie. C'est maintenant chose faite et cela lui va très bien. Les voici en images:

 

chapelle04

 

chapelle13

 

chapelle14

 

L'entretien de la chapelle est assuré par l'Association des Amis de Saint-Céneri. Voici d'autres photos de l'extérieur de cette chapelle qui apporte tant au charme de ce petit village.

 

chapelle17

 

chapelle18

 

chapelle19

 

Texte et commentaires inspirés librement du site de la commune
de Saint Céneri et de celui de l'association "les amis de Saint Céneri".


Partager cet article

23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 09:57

La cathédrale fut édifiée sous l' épiscopat de Jean de Châtillon (1146-1163), sur l' emplacement d' une ancienne église fondée au 7e siècle et relevée au 9e. De l' édifice du 12e siècle subsistent une partie du cloître, la nef, la croisée du transept et une travée des bras nord et sud. Le choeur a été reconstruit au 13e siècle, la tour commencée au 12e a été surélevée en 1422. Du 15e siècle datent le collatéral sud et trois chapelles du choeur. A la fin du 16e siècle et au début du 17e siècle (1583-1607), le collatéral nord fut reconstruit et le transept nord agrandi. L' aile du rosaire au sud fut commencée entre 1623 et 1631. Au 18e siècle, la chapelle sud fut édifiée, la tour du clocher surélevée, la façade reconstruite (1772-1773). L' édifice a subi encore quelques remaniements aux 19e et 20e siècles (reconstruction de la flèche détruite par les bombardements notamment). La porte, autrefois dans la cour de l' Hôtel-Dieu et déposée dans la cathédrale, date du 1er quart 17e siècle. (extrait du site Patrimoine de France).

Voci quelques photos extraites de cet album:

 

cathedralestvincent30

 

cathedralestvincent11

 

cathedralestvincent17

 

cathedralestvincent14

 

cathedralestvincent15

 

 

Partager cet article

16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 15:38

La Cathédrale Saint-Samson de Dol-de-Bretagne est une ancienne cathédrale catholique romaine dédiée à Saint Samson et de style gothique. C'est un important monument historique français, situé à Dol-de-Bretagne dans le département d'Ille-et-Vilaine.

Elle a été le siège de l'évêché de Dol-de-Bretagne depuis l'année 555, l'un des neufs anciens évéchés de Bretagne. A la révolution, la cathédrale devint successivement Temple de la Raison, écurie et entrepôt. Lors du rétablissement de la fonction religieuse, Dol ne récupéra pas son titre d'évêché. Il fut en effet supprimé par le concordat de 1801, et son territoire réparti entre les diocèses de Rennes, et de Saint-Brieuc.

La cathédrale Saint-Samson fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1840 .
(source Wikipédia)
Les photos datent de l'été 2009 mais n'avaient pas été montrées sur le blog. Omission réparée.

cathedrale-dol01


cathedrale-dol05

 

cathedrale-dol12

 

cathedrale-dol13

 

cathedrale-dol19

 

cathedrale-dol20

 

cathedrale-dol31

 

Toutes les photos sont dans l'album Cathédrale de Dol.


Partager cet article

1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 11:27

 

 

L' église anglicane Saint-Barthélémy a été construite par la société anglo-américaine de Dinard sur un terrain acheté en 1859 par Mme Lyona Faber. Cette dernière, décédée en 1866, lègue son patrimoine à son fils William Stanley Faber qui à son tour fait don du terrain pour la construction d' une église à la mémoire de sa mère. Le culte est attesté en 1871. L' église est agrandie d' un bas-côté au nord-ouest vers 1880 (année d' imposition) puis en 1894 lors de l' installation de l' orgue.
description : Eglise orientée à deux vaisseaux couverte en charpente apparente. Chapelle latérale sud. Porche sud. Chevet plat. Style gothique anglais. (extrait du site: Patrimoine de France ).

 

 

Vue extérieure

eglise saint barthelemy dinard

Quelques vues de l'intérieur et des magnifiques vitraux.

eglise saint barthelemy dinard

eglise saint barthelemy dinard

eglise saint barthelemy dinard

eglise saint barthelemy dinard

eglise saint barthelemy dinard

eglise saint barthelemy dinard

eglise saint barthelemy dinard

eglise saint barthelemy dinard

eglise saint barthelemy dinard

l'orgue est joliment décoré.

eglise saint barthelemy dinard

eglise saint barthelemy dinard

Partager cet article

2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 10:14
Située tout près de l'anse de Solidor dans le quartier de Saint Servan. Je publie cette photo pour le rayon de lumière qui traverse les vitraux.

Partager cet article

6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 12:22
Quelques photos de l'intérieur 






Partager cet article

28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 23:36

L'église Saint-Briac (XVIIe siècle), reconstruite entre 1870 et 1875 à l'emplacement d'églises primitives datant de 1671 et des XI-XII-XIIIesiècles. Cette reconstruction a été en partie financée par les marins de Saint-Briac ayant en échange reçu une autorisation de pêcher le dimanche  (des maquereaux sculptés ornent d'ailleurs l'extérieur de l'édifice). L'ancienne église, qui datait de 1671, se composait d'une nef avec deux collatéraux, d'un transept, d'une abside à pans coupés, et d'un clocher daté de 1671. La chapelle prohibitive des seigneurs de Pontbriand, comme seigneurs de la Garde, était du côté Nord. Une litre aux armes des seigneurs de Pontbriand entourait l'église au XVIIe siècle. Le chœur de l'église renfermait jadis un tombeau élevé appartenant aux seigneurs de la Houlle. Un reliquaire ou charnier, avec une inscription en quatre vers, se voyait autrefois en face de la porte d'entrée. L'ancienne église a été démolie en 1870 ; seule la tour carrée à l'Ouest, surmontée d'un clocher, a été conservée. Ce clocher est classé monument historique. Entièrement en granit, il est orné de deux galeries à balustres et coiffée d'un dogme octogonal. Ce genre de construction unique en Ille-et-Vilaine, rappelle certains autres clochers bretons du Trégor ou du Finistère. Il abrite une cloche de 1690 donnée par le seigneur de Pontbriand . (extraits de Wikipédia).

 


L'église depuis les jardins du presbytère
 

Le clocher à balustres


L'intérieur de l'église


les quatre maquereaux figurant sur les murs de l'église


La cloche de 1690 offerte par le Seigneur de Pontbriand

Le presbytère vu depuis le clocher de l'église
 
 
Toutes les photos sont dans l'album : église de Saint Briac

Partager cet article

21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 09:09

Nichée au coeur du petit village de Saint Antoine sur la commune de Pleurtuit on trouve cette petite chapelle qui parait en bon état. Sa partie arrière touche pratiquement les maisons et elle est vraiment en bordure de la route avec peu de recul pour les photos.

la chapelle Saint-Antoine (XVI-XVIIème siècle). Il s'agit d'une ancienne chapelle frairienne dont la première mention connue date de 1540. Remaniée en 1803 et rénovée en 1954. La cloche date de 1783. La chapelle abrite une statue "La Vierge à l'enfant" en bois qui date du XVIème siècle, ainsi qu'une statue de Saint Antoine. (extrait de http://www.infobretagne.com/pleurtuit.htm )

 

Partager cet article

9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 10:49

L'église paroissiale Saint-Méen a été édifiée par Alfred-Louis Frangeul entre 1876 et 1886 sur le fonds de l'ancien manoir de Bellevue. Les travaux ont été suivis par l'entreprise de Jean-Marie Huchet. Elle perdit sa toiture dans un incendie le 2 septembre 1906 ; elle fut restaurée l'année suivante par Arthur Regnault. La tour fut édifiée en 1931-1932 par M. Brunet (fils). Le style néogothique du 13e siècle est ici assez représentatif de l'oeuvre d'Alfred-Louis Frangeul, dont la production architecturale religieuse a été particulièrement prolixe dans le nord du département.
undefined

undefined

Voir d'autres photos dans l'album

 

Partager cet article

25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 17:01
A Saint Jouan des Guérets à quelques kilomètres de Saint Malo, des travaux et une déviation m’ont amené à passer dans un endroit que je ne connaissais pas. Comme l’appareil photo est toujours dans la voiture je n’ai pas hésité et vous en fait profiter de suite.
Voici une première vision au bout de son allée d'arbres.

undefineden se rapprochant un peu
undefinedencore plus près
undefined
undefinedet depuis la route
undefined
g_fck

Partager cet article

9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 12:15
On ne peut la manquer quand on passe en voiture entre Saint Malo et Dinard juste avant le barrage.
Cette chapelle qui était pratiquement en ruine a eu droit à une petite restauration qui protège ce qui était encore debout.

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

Partager cet article

13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 11:53
Entre Saint Malo et Cancale en bord de mer.
L'Anse du Verger a été depuis longtemps un lieu symbolique, propice au recueillement et les hommes l'ont choisi pour y édifier Notre Dame du Verger, chapelle dédiée à la mer. Détruite et reconstruite en de nombreuses circonstances, elle devait représenter le dernier lien -visuel mais aussi spirituel- avec la terre ferme lorsque les terre-neuvas, pêcheurs en partance pour les mers glacées du Grand Nord, dépassaient la Pointe du Grouin. Au matin du 15 Août, femmes, fiancées, mères de pêcheurs venaient s'y recueillir pour implorer la Vierge Marie de leur rendre l'être aimé. Au même moment, sur leur bateau au large de l'Islande ou d'autres terres gelées, les marins cessaient leurs activités pour planter un cierge dans une manne de sel et entonner des cantiques à la Vierge. Pour témoin les nombreux ex-voto visibles dans la chapelle comme autant de prières exaucées…  (extraits du site du conservatoire du littoral)

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

Partager cet article

10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 10:51
La chapelle de l'Épine-Notre-Dame ou chapelle Saint-Adam, mentionnée sous ce nom dès 1628. Elle est déclarée en ruine en 1682 et reconstruite en 1688 sous le nom de Notre-Dame de l'Épine. Ancienne chapelle frairienne, elle est réédifiée en 1833. Son campanile porte les dates de 1565, 1688 et 1833. La tradition prétend qu'elle est construite sur l'emplacement d'une épine où l'on trouva une statue de la Vierge. On y conserve l'ancienne cloche de la chapelle Saint-Adam et la statue de la Vierge. (source wikipédia).

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

Partager cet article

17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 00:27

L'église de Pleurtuit n'a plus de clocher depuis 1941, les allemands ayant considéré que cela constituait un danger pour les avions compte tenu de sa proximité avec les pistes de l'aéroport car il culminait à 62 mètres. Il était avant cela surmonté d'une belle croix qui se trouve maintenant à côté de l'église.

pl13.jpg

pl03.jpg

pl06.jpg
Toutes les photos sont dans l'album

Partager cet article

24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 10:51
Contrairement à ce que pourrait laisser supposer le titre de l'article il ne s'agit pas de photos de Marseille mais de celles de l'oratoire construit à la pointe de la Garde à Saint Cast.

notredamedelagarde01.jpg

notredamedelagarde02.jpg

notredamedelagarde03.jpg

notredamedelagarde04.jpg

notredamedelagarde05.jpg

Partager cet article

9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 10:58
Dans le site romantique de la vallée de la Rance, à 1 km en amont de Dinan, se dresse, la royale abbaye saint Magloire de Léhon. Fondée en 850 par le roi de Bretagne Nominoë et six moines bâtisseurs, la première abbaye sera brûlée par les Normands. Reconstruite dès le XII ème siècle par les bénédictins, puis agrandie au XVII ème siècle, elle sera abandonnée à la Révolution. La restauration commencée au XIX ème siècle se poursuit de nos jours. (extraits du site: http://perso.orange.fr/lehon-22/abbaye.htm)

Le monastère primitif de Léhon semble daté du IXème siècle. Il est édifié avec l'appui de Nominoé, roi d'Armorique, et dédié à saint Magloire (ancien évêque de Dol et successeur de saint Samson) dont les reliques sont amenées de l'île de Sercq (au sud de Jersey). L'abbaye de Léhon subit le pillage des Normands vers 920. L'abbaye de Léhon prend par la suite le nom de prieuré de Saint-Magloire de Léhon (XIIème siècle) avec son église qui date de 1170-1187. En 1181, le prieuré sert de monnaie d'échange entre l'évêque d'Aleth (Saint-Malo) et l'ordre bénédictin. Le prieuré de Léhon est alors rattaché à l'abbaye de Marmoutiers. En 1604, des moines de Marmoutiers, conduits par dom Noël Mars, s'installent dans l'Abbaye de Léhon. En 1766, il reste 6 moines. En 1767, les derniers moines quittent l'abbaye de Léhon. Cette abbaye est restaurée au XIXème siècle. Les stalles datent du XVIIème et XIXème siècles. Le réfectoire date du XIVème siècle et le cloître date du XVIIème siècle. La chapelle des Beaumanoir, située dans l'église du XIIème siècle, date du XIVème siècle. Elle contient les tombes de plusieurs membres de la famille de Beaumanoir : Jehan III (mort en 1366) qui a participé au Combat des Trentes, Jean V (assassiné en 1385) et Robert IV Beaumanoir.
(extraits du site infobretagne.com)

Voici quelques photos:

a04.jpg

a06.jpg

les autres photos sont dans l'album : Abbaye de Léhon




Partager cet article

Présentation

  • : Photos Côte d'émeraude et ailleurs au gré du vent.
  • Photos Côte d'émeraude et ailleurs au gré du vent.
  • : Passionné de photos et d'informatique, j'ai le plaisir de vous présenter ici quelques sujets de ma région et ailleurs à l'occasion de vacances.Matériel photo: Reflex numérique Pentax K20D plus Sigma 18-200 et Pentax 55-300 plus Pentax 100 macro
  • Contact

  • hubert
  • l'arrivée du numérique en photo a tout changé pour moi. Je m'intéresse beaucoup à ma région le côte d'émeraude.
 J'ai plus de 5.000 photos en ligne sur mon site et ce blog me permet d'approfondir certains sujets.
  • l'arrivée du numérique en photo a tout changé pour moi. Je m'intéresse beaucoup à ma région le côte d'émeraude. J'ai plus de 5.000 photos en ligne sur mon site et ce blog me permet d'approfondir certains sujets.

Rechercher

Archives

Articles Récents

  • Promenade sur les remparts de Saint Malo au coucher du soleil.
    Hier soir à la fin du week-end du 14 juillet le beau temps incitait à la promenade. Ciel bleu et pas de vent tout était au top pour cette ballade. En voici quelques photos prises tout simplement avec un smartphone. **********************************...
  • Visite de l'Hermione au port de Saint Malo
    La magnifique reconstitution de la frégate du Marquis de La Fayette a fait escale dans la cité Corsaire la première semaine de juillet. Depuis juillet 1997, l'Association Hermione-La Fayette s'est lancée dans une formidable aventure, la reconstruction...
  • Rennes - visite du Parlement de Bretagne.
    Mercredi 02 décembre 2015. Nous avons prévu de faire la visite du Palais de Justice de Rennes plus communément connu comme le Parlement de Bretagne. Après l'incendie de 1994 et sa rénovation nous étions curieux de voir de plus près ce magnifique bâtiment....
  • Venise en photos - 15 septembre 2013 - Dorsoduro
    Un petit saut de puce en vaporetto pour rejoindre le quartier de Dorsoduro qui est à la jonction du Grand Canal et du canal de la Giudecca. Nous commencerons par l'imposante basilique "Santa Maria della Salute". Comme la plupart des batiments de Venise...
  • Venise en photos - 15 septembre 2013 - San Giorgio Maggiore
    L’Île de San Giorgio Maggiore, parfois appelée en français, Saint-Georges-Majeur, est une île de Venise, située face au palais des Doges, à l'entrée du Grand Canal. Elle est séparée de l'île de la Giudecca par le petit canal de la Grâce et est baignée...
  • Venise en photos - 15 septembre 2013 - Palais des Doges
    Ce matin le point fort sera la visite du Palais des Doges avec la traversée du Pont des Soupirs. Le palais des Doges est situé entre le Rio della Paglia, la petite place Saint-Marc (Piazzetta San Marco), la basilique Saint-Marc et les canaux de San Marco....
  • Venise en photos - 14 septembre 2013 - visite de Murano
    Comme prévu nous partons assez tôt de notre hôtel pour reprendre le vaporetto à destination de Murano. Nous empruntons le même trajet que la veille (voir cet article) et débarquons à Colonna sur l'ile. Nous suivons les autres touristes et admirons au...
  • Venise en photos - 13 septembre - 3ème partie.
    Au retour du grand tour de Venise en vaporetto, nous repassons un moment à notre hôtel avant de repartir prendre un apéritif sur la place Saint Marc. L'apéritif sur une terrasse d'un des grands cafés de la place Saint Marc se passe en musique mais cela...
  • Venise en photos - 13 septembre 2013 - 2ème partie
    Comme prévu après le déjeuner, nous prenons le vaporetto à San Zaccaria juste en face de notre hôtel pour un grand tour de Venise comme sur la carte ci-dessous. Nous voici pour commencer dans le bassin San Marco on laisse la place Saint Marc derrière...
  • Venise en photos - 13 septembre 2013
    Après une bonne nuit et un bon petit déjeuner pris sur la terrasse de l'hôtel en bordure du bassin San Marco nous reprenons notre visite. Pour la matinée nous avons prévu de retourner sur la place Saint Marc et de visiter la basilique. Nous contournons...