Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 11:08

Pour ma dernière nuit sur l'île de Ouessant, j'ai quitté le bourg de Lampaul pour une autre chambre d'hôtes du côté de Penn Arlan à l'extrémité est de l'île. La aussi, accueil très agréable par le propriétaire Monsieur Franck Peyrat et sa compagne qui m'a fort aimablement emmené le lendemain matin au port du Stiff pour le départ vers Molène. Maison située dans une petite impasse en pleine campagne donc très calme.
Voici cet hébergement en photos:
penn-arlan35

penn-arlan29 penn-arlan30
penn-arlan33 penn-arlan34

Dans le salon un très joli vitrail.
penn-arlan36
De là j'ai pu faire une bonne partie du tour de la pointe en suivant le chemin côtier.
On commence par la plage et le petit port d'Arlan.
penn-arlan01

penn-arlan02

penn-arlan03

penn-arlan04

penn-arlan05Depuis le môle on aperçoit le phare de Kéréon.
penn-arlan06... "Phare construit au sud-est de l'île.
Au sud-est de l'île, à 3 km, dans le passage du Fromveur (courant très violent, pouvant atteindre 16 km à l'heure, dont le nom signifie grande frayeur), Kéréon est bâti sur l'écueil de Men Tensel, " la Pierre Hargneuse ". Entamée en 1907, sa construction put se poursuivre dans des conditions extrêmes, grâce à un don des descendants de Charles-Marie Le Dall de Kéreon (enseigne de vaisseau de la Royale condamné à mort à l'âge de 19 ans en 1794).
Surnommé " le Palace ", en raison de son plancher en marqueterie et de ses lambris en chêne de Hongrie, Kéreon fut le dernier " phare monument " érigé en mer. Alimenté en pétrole jusqu'en 1972, il est désormais électrifié grâce à une éolienne et est automatisé. Sa hauteur est de 41 m (38 m par rapport au niveau de la mer) et sa portée de 17 M. Son feu blanc et rouge, 1 éclat long/ 1 éclat court toutes les 24 secondes, signale les récifs à fleur d'eau qui se trouve entre le phare et la côte"....(source:office de tourisme ouessant).
Sur la photo suivante on aperçoit tout au fond à gauche le clocher de l'île Molène.
penn-arlan07Mieux vaut bien connaitre le coin pour accèder au port.penn-arlan08Juste à côté de la petite plage un petit sentier part à l'assaut de la falaise et continue tout autour de la pointe. Voici les vues prises d'en haut.
penn-arlan12

penn-arlan13

penn-arlan14 penn-arlan15
penn-arlan16 penn-arlan20

Végétation typique de ces falaises toujours soumises aux vents et aux embruns.
penn-arlan17 

penn-arlan18

penn-arlan19

penn-arlan21

penn-arlan09Au loin on commence à voir la croix de Saint Pol qui surplombe la pointe de Penn Arlan. La croix est datée de 1702 mais l'on pense qu'elle remplace une croix plus ancienne. Les habitants de l'île s'y rendaient en procession tous les ans le 29 mars pour la fleurir.penn-arlan22

penn-arlan23 penn-arlan24

La promenade se termine par le surplomb des falaises de la baie du Stiff et on ne peut manquer de retrouver au loin le phare et la tour radar.
penn-arlan26

penn-arlan27Fin de la promenade agrémentée par le gazouillis des oiseaux.
penn-arlan25

 

***********************************************

 

Partager cet article

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 11:06

La baie de Lampaul est bordée de deux pointes qui semblent former une pince de crabe. La partie nord est la pointe de Pern avec le phare de Nividic, et la partie sud qui fait l'objet de cette page est la pointe de Porz Doun d'où l'on peut voir le phare de la Jument.
Avant d'arriver à la pointe on passe devant l'anse de Porz Coret où quelques plaisanciers mettent leur bateau.
porz-doun01Voici la pointe de Porz Doun et la pyramide du Runiou qui sert d'amer (point de repère) aux bateaux. On aperçoit aussi le phare de la Jument.

porz-doun03

porz-doun02un troupeau de chèvres en liberté totale.
porz-doun04

porz-doun13

porz-doun14 porz-doun15

Hautes falaises et paysages avec une végétation d'ajoncs et d'herbe rase.porz-doun07

porz-doun09

porz-doun10

porz-doun06

porz-doun17Le phare de la Jument:
..."C'est après avoir réchappé de justesse à un naufrage dans les parages de l'île en 1878, que Charles-Eugène Potron " rentier de son état ", s'engagea à léguer 400 000 F-or afin d'ériger un nouveau phare, à condition de le réaliser en 7 ans. Le chantier, premier du genre aux abords d'Ouessant, s'ouvrit en 1904 sur le rocher Ar Gazek-Koz (la vieille jument).
Le défi fut relevé au prix de multiples dangers mais la consolidation de cette impressionnante tour octogonale se poursuivit jusqu'en 1940. La jument, ancré dans le roc par quatre câbles sous tension, est classé dans la catégorie des " Enfers ". Haut de 47 m, le phare se signale par ses trois éclats rouges toutes les quinze secondes et sa sirène de brume. Sa portée est de 19 M. Automatisé en juillet 1991, le phare est désormais télécommandé à partir du Créac'h. " ..... (voir aussi l'article de Wikipédia très documenté)
Le phare est un peu loin de la pointe pour que l'on puisse en faire de belles photos. Voici ce que j'ai pu prendre.
porz-doun05

porz-doun16Celle ci a été prise le lendemain depuis la pointe de Pern. La vedette des Phares et balises était venue pour faire une opération d'entretien du phare.porz-doun19

porz-doun11

porz-doun12Le phare du Créac'h est tellement haut qu'on l'aperçoit pratiquement de partout dans l'île.
porz-doun18

 

*********************************************

Partager cet article

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 11:04

Au pied du phare se trouve le musée des phares et balises qui montre l'histoire des phares depuis l'antiquité avec de nombreuses optiques dont le principe a été inventé par le français Augustin Fresnel.
Comme pour les bateaux à l'approche des ports, l'entrée du musée est bien balisée: cylindre rouge à babord (gauche) et cône vert à tribord (droite). La règle est de passer entre les deux ce que j'ai fait bien sûr.
musee-phare001

 

omusee-phare01Modèle de chambre de gardiens de phare.musee-phare02Maquette de la construction du phare de "La Jument"

musee-phare03  musee-phare04

Quelques optiques de Fresnel.

musee-phare05

 

musee-phare06

 

musee-phare07

 

musee-phare08

Partager cet article

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 11:02

A l'est de l'île de Ouessant, on aperçoit de très loin la tour radar et le phare du Stiff.  La pointe et les falaises sont impressionnantes . Le phare et la tour sont sur la partie nord de la baie du Stiff au fond de laquelle se trouve le port du même nom où arrivent passagers et marchandises en provenance de Brest, Le Conquet ou Molène.
stiff01

 

stiff02Commençons par le phare du Stiff
.... "C'est un ensemble de deux tours tronconiques accolées en maçonnerie enduite : l'une porte la lanterne et l'autre l'escalier.
Deux bâtiments symétriques à usage de logements et un mur de clôture, sur un terrain de 4 000 m2, complètent l'ensemble.
Le phare a été électrifié en 1957 et automatisé en 1993.
Depuis 1978, une tour radar l'accompagne dans sa surveillance de l'entrée de la Manche.
Le phare est ouvert au public pendant les vacances scolaires. Après l'ascension des 104 marches, on bénéficie, par beau temps, d'un panorama exceptionnel sur la mer d'Iroise. Cela permet d'avoir un point de vue différent sur les îles, mais aussi sur le continent, que l'on distingue du phare de l'île Vierge à celui de l'île de Sein. Du fait de leur mauvais état, les différentes pièces du phare ne sont pour le moment pas accessibles.".....  (source wikipédia)
stiff03

 

stiff04

stiff05 stiff08
stiff06 stiff07

stiff09stiff10stiff11stiff13J'ai pris mon courage à deux mains ou plutôt à deux pieds et j'ai versé mon obole de 2 euros pour avoir le droit de monter les 104 marches en pierre qui mènent sous la lanterne. Arrivé là on peut faire le tour du phare et l'on a une vue à 360° sur l'île. En grimpant en plus les 14 marches de l'escalier métallique on peut apercevoir le rouge de la lanterne et de son optique.

 
stiff16

stiff17

 

stiff18

 

stiff14 stiff15

Entre le phare et la tour radar en se promenant dans la lande de cette pointe rocheuse, on voit par endroits des buissons de chèvrefeuille qui embaument le secteur. C'est surtout perceptible le matin car en milieu de journée et en plein soleil on ne sent presque plus rien.
stiff23

 

stiff22Beaucoup d'ajoncs nains et d'oeillets marittimes aussi.
stiff26

 

stiff24Voici maintenant la tour radar du Stiff.
Cette tour radar, d’une hauteur de 82 m (137 m au-dessus des plus hautes mers), a été construite en 1978 à la suite du naufrage du pétrolier Amoco-Cadiz. Son rôle consiste à surveiller la circulation maritime dans le rail d’Ouessant. Des équipes de la marine nationale s’y relaient jour et nuit.
stiff12

 

stiff20

 

stiff21

 

stiff28 stiff29

 

stiff30

 

stiff31 stiff33 stiff32

En repartant vers Lampaul on a une vue sur la petite île de Keller.
...."L'île de Keller, petit îlot privé situé dans le nord de l'île.

C'est un énorme bloc rocheux qui s'élève à 30-40 m au-dessus de la mer par des falaises impressionnantes, d'une longueur d'environ 1 km et d'une largeur de 600 m. En son centre est situé un manoir, la seule et unique maison de l'île.
Auparavant terrain militaire, elle est de nos jours une île privée où les propriétaires passent souvent leur vacances d'été (sans eau ni électricité courante...)."..... (source office de tourisme ouessant).
stiff27

 

******************************************************

Partager cet article

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 10:49

A l'extrème ouest de l'île à moins d'un kilomètre du phare du Créac'h se trouve la pointe de Pern  d'où l'on peut voir le phare de Nividic.
.....  "Le phare de Nividic est un phare situé à l'ouest de l'île d'Ouessant en Bretagne. Il est le point le plus à l'ouest de la France métropolitaine.
Sa construction a commencé en 1912, pour n'être achevée qu'en 1936. Conçu pour être non gardé, il fut initialement alimenté en énergie électrique par les équipements du phare de Créac'h grâce à une ligne aérienne. Il disposait d'un système de secours à gaz et d'un signal de brume. Sa construction a été saluée comme une prouesse de la technique française mais le câble reliant le phare à l'île s'est brisé pendant l'occupation, faute d'entretien. Abandonné ensuite il a été réhabilité au début des années 1950.
Entre sa remise en service en 1953 et 1971, le phare fut victime de nombreuses pannes. La violence des éléments rendant son entretien difficile, il a alors été équipé d'une plate-forme d'atterrissage pour hélicoptère permettant de livrer les bonbonnes de gaz nécessaires à son éclairage. Depuis 1996, le phare de Nividic fonctionne à l'énergie solaire."  (source wikipédia).

 

nividic01

 

nividic02Au début, l'énergie nécessaire était transportée par câbles aériens sur un distance de 900 mètres, grâce à deux pylônes intermédiaires que l'on peut voir sur les images suivantes.nividic03

 

nividic06

 

nividic08

 

nividic04La pointe de Pernnividic11

 

nividic09

 

nividic10

nividic12Vue sur le phare du Créac'h et sur l'hélicoptère des douanes qui tourne dans le ciel de Ouessant.nividic13

 

 

nividic14

 

nividic16

 

*********************************************************************************************

Partager cet article

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 10:44

Photos réalisées au hasard des chemins. L'avantage quand on circule à vélo est que l'on s'arrête quand on veux surtout si cela repose les jambes et le reste.

Jadis entièrement cultivée, l'île ne peut plus compter sur elle même pour se nourrir. Il reste quelques champs cultivés en agriculture bio mais le reste est en friche et envahi par les ajoncs et les ronces.
On voit par endroit aussi des maisons en ruines. Les héritages divers ont tellement morcelé que certaines parcelles en font plus que quelques mètres carrés d'où la complexité d'acheter un terrain.

ouessant-interieur01

 

ouessant-interieur02

 

ouessant-interieur09Heureusement toutes les maisons ne sont pas comme cela.
ouessant-interieur11

 

ouessant-interieur12

 

ouessant-interieur06J'ai bien aimé ces girouettes

ouessant-interieur07 ouessant-interieur08

Il y a très peu de gros animaux mais par contre on dit
qu'il y a autant de moutons que d'habitants.

ouessant-interieur03

 

ouessant-interieur10

 

ouessant-interieur15-2 ouessant-interieur16-2

 

ouessant-interieur13

ouessant-interieur22ce qui reste d'un ancien moulin
ouessant-interieur23Quelques calvaires

ouessant-interieur14 ouessant-interieur24

 

ouessant-interieur17

 

ouessant-interieur18

 

ouessant-interieur21Auprès d'un muret de pierres sèches j'ai joué à cache cache avec un beau faisan.  Comme il n'y a pas de prédateurs naturels dans l'île il est fréquent de les voir en bord de route.

ouessant-interieur27 ouessant-interieur29
ouessant-interieur28-2 ouessant-interieur30-2

Anciens lavoirs
ouessant-interieur33 

ouessant-interieur34Celle ci n'est pas en état de naviguer.
ouessant-interieur32Le petit aéroport de l'île. Celle-ci est reliée par une ligne régulière quotidienne vers l'aéroport de Brest Guipavas avec la compagnie "Finist'air".
ouessant-interieur36

 

ouessant-interieur37et puis que l'on parle de Finistère voici pour terminer cette page une photo
d'une enseigne sur une maison de Lampaul.

ouessant-interieur35

 

-----------------------------------------------------

Partager cet article

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 10:41

En se promenant autour du phare du Créac'h on peut apercevoir certains rochers dont la forme intrigue. On a l'impression de voir des formes animales que l'on voudrait nommer. En voici un échantillon.
Ceux qui le souhaitent peuvent suggérer un nom. 

rochers-bizarres01

 

rochers-bizarres02

 

rochers-bizarres03

 

rochers-bizarres04

 

rochers-bizarres05

 

rochers-bizarres06

 

rochers-bizarres07

 

rochers-bizarres08

 

rochers-bizarres09

 

rochers-bizarres10

 

rochers-bizarres11

 

rochers-bizarres12

Partager cet article

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 10:37

lampaul001"Capitale" de l'île, le bourg de Lampaul situé au fond de la baie du même nom concentre toute l'activité commerciale et les services publics de l'île.
A mon arrivée le 10 mai en fin de matinée j'ai pris la navette depuis le port du Stiff et elle m'a déposé devant ma chambre d'hôtes. Ce n'est pas une blague mais l'enseigne pourrait le laisser croire. Chambre agréable et petits déjeuners encore plus.lampaul02

 

lampaul01Quelques photos de Lampaul. En premier la crêperie  avec sa façade penchée.

lampaul03 lampaul35

La poste, l'office du tourisme, la mairie, le coiffeur....

lampaul10 lampaul41 lampaul11
lampaul45 lampaul04

Juste en face de la poste il y a le cimetière en contrebas de l'église.
lampaul06

lampaul07 lampaul08

L'unique église d'Ouessant située dans le bourg de Lampaul...
Cet édifice, reconstruit au 19ème siècle (1860), d'après les plans de l'architecte Le Bigot, est dédié au premier évangélisateur de l'île venu sur l'île en 517. De l'ancienne église, seules quelques statues ont été conservées, une Sainte Barbe du XVIe siècle, un Christ du XVIIè sont placés au fond de l'église, derrière l'autel.
Le clocher resta longtemps inachevé et il fut terminé grâce au don de la Couronne britannique en 1896, qui remerciait ainsi la population de l'aide apportée lors du naufrage du Drummond Castle, paquebot anglais qui coula en 4 mn après avoir heurté les Pierres Vertes, récif situé à l'ouest de Molène. Il y eut 3 survivants sur 243. Les insulaires veillèrent les morts avant de les enterrer. (source: office de tourisme)
lampaul19

 

lampaul12

 

lampaul13

lampaul14 lampaul16 lampaul15

jeu de lumières
lampaul18Détail du clocher:

lampaul20 lampaul05

dans l'ancienne parti du cimetière, une vieille croix veille sur un gisant.

lampaul23

lampaul21 lampaul39 lampaul22

Après les nourritures spirituelles passons aux nourritures terrestres avec le Pub/Restaurant le "TY KORN" à l'ambiance chaleureuse et où j'irais prendre pratiquement tous mes repas. Je tiens à remercier les propriétaires pour leur accueil chaleureux ei sympathique et pour m'avoir servi de taxi quand j'en ai eu besoin.
lampaul24

lampaul36 lampaul37
lampaul38 lampaul47

Promenade digestive après un bon repas en direction du petit port de Lampaul. Depuis la construction du nouveau port de Stiff, il n'est plus fréquenté que par des plaisanciers et quelques petits bateaux de pêche.
lampaul28

lampaul29 lampaul31
lampaul32 lampaul33
lampaul30 lampaul34

Solei couchant depuis le haut du port de Lampaul.
lampaul25

lampaul27

lampaul26

 

Rappel: un clic sur les photos permet toujours de les voir en plus grand. N'hésitez pas c'est gratuit. 

Partager cet article

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 10:33

Installé en juillet 1968 dans deux maisons traditionnelles, premier écomusée à avoir été créé en France, il est une belle occasion de s'imprégner de l'âme ouessantine.
L'écomusée est divisé en deux parties. La première est consacrée à l'habitat avec reconstitution d'une maison traditionnelle ouessantine.
La maison d'habitation est généralement orientée est-ouest, avec façade principale au sud et pignon aveugle à l'ouest pour se protéger des coups de boutoir du vent du large. La maison est séparée en deux pièces symétriques appelée penn ludu (la pièce où l'on vit) et penn brao (la pièce des grandes occasions et du recueillement). Ce sont des armoires qui forment les couloirs et cloisons. Dans chaque pièce il y a une cheminée, deux grandes tables, des bancs coffres, un vaisselier et les lits clos. (source office de tourisme de ouessant).
Le seconde partie constitue un petit musée ou sont exposés dans des vitrines objets et costumes anciens.

Voici en premier les photos faites dans la partie "musée".

niou-huella-musee01

 

niou-huella-musee02

 

niou-huella-musee03 niou-huella-musee04

 

niou-huella-musee05Le combustible pour la cuisine: mottes de gazon et tourbe d'un côté
et galettes de bouses de vaches de l'autre.

niou-huella-musee06 niou-huella-musee07

Maquette d'un moulin traditonnel. Il en existe un entièrement rénové.
Voir à ce sujet la page "moulin de Karaes".

niou-huella-musee08Quelques costumes traditionnels:

niou-huella-musee18 niou-huella-musee09
niou-huella-musee19 niou-huella-musee20

 

niou-huella-musee23

 

niou-huella-musee21 niou-huella-musee22

Quelques outils:
niou-huella-musee10

 

niou-huella-musee11et quelques outils beaucoup plus anciens encore:
niou-huella-musee12

 

niou-huella-musee13La légende de la mort - l'enterrement fictif des noyés ou disparus au loin.
Voir aussi cette page pour plus de détails:

niou-huella-musee15Quelques objets fabriqués ou ramenés par des marins
niou-huella-musee17

Nous voici maintenant dans la deuxième habitation qui est la reconstitution de l'habitat traditionnel d'une famille de paysan/marin de l'île. Les hommes étant le plus souvent partis au loin ce sont les femmes et les enfants qui assuraient tous les travaux de la ferme.
Voici en premier la partie dite
"penn ludu "(la pièce où l'on vit):
Le foyer avec ses portes que l'on fermait en cas de coup de vent.
niou-huella-habitat07

De chaque côté les étagères pour la vaisselle de tous les jours:

niou-huella-habitat08 niou-huella-habitat09

Deux tables avec coffre en dessous au milieu de la pièce:

niou-huella-habitat10 niou-huella-habitat13

Il n'y a pas de cloison intérieure. Ce sont les lits clos et armoires
qui constituent la séparation entre les deux pièces.

niou-huella-habitat11

Dans la seconde partie dite "penn brao" (la pièce des grandes occasions et du recueillement) la disposition est la même mais avec un peu plus
d'objets de valeur et de décoration. La vaisselle est plus belle:
niou-huella-habitat14

 

niou-huella-habitat15Les portes du foyer sont fermées.
niou-huella-habitat16Il y a comme dans l'autre partie deux lits-clos.
niou-huella-habitat17

 

niou-huella-habitat19

niou-huella-habitat20

niou-huella-habitat21-2et pour finir voici les images de l'extérieur de ces habitations.
niou-huella-habitat01

 

niou-huella-habitat03 niou-huella-habitat04
niou-huella-habitat02 niou-huella-habitat06

les tresses sur la meule de foin ne sont pas là pour faire joli mais pour
empècher le vent de disperser le précieux fourrage.

--------------------------------------

 

 

 

Partager cet article

2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 20:33

Fin de la balade sur l'île de Sein. C'est maintenant l'heure du retour. En quittant le quai sud le capitaine du "Enez Sun" nous annonce que la marée étant haute il pourra nous faire passer plus près de la Pointe du Raz qu'au trajet aller. Ce sera tout bon pour les photos du phare de la Vieille.

ile-de-sein-145

 

ile-de-sein-144

 

ile-de-sein-146

 

ile-de-sein-147Dommage que l'on reste assez éloigné du phare de Tévennec
ile-de-sein-148Mais voici déja le phare de la Vieille et la pointe du Raz.
ile-de-sein-150

 

ile-de-sein-151

 

ile-de-sein-152Le phare de la Vieille et celui de la Plate.
ile-de-sein-154

 

ile-de-sein-155 ile-de-sein-156

 

ile-de-sein-159

 

ile-de-sein-157 ile-de-sein-153


ile-de-sein-158-2Tout près de la pointe du Raz on peut voir le petit port abri de Brestréeile-de-sein-160Une arche dans la falaise.ile-de-sein-161Pors Loubousile-de-sein-162Fin de la traversée au port de Sainte Evette d'Audierne.
ile-de-sein-163

 

Le prochain article nous mènera à Locronan et à Saint Michel de Brasparts sur le chemin de retour vers la côte d'émeraude.

 

*******************************************************

Partager cet article

2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 09:40

Toujours en ce lundi 16 mai et toujours sous un ciel bien voilé. Après avoir déjeuné, petite promenade digestive dans les ruelles du village et sur le port. Pour contrer les effets du vent, les rues sont très étroites.
ile-de-sein-097Voici la plus petite maison du village. Pardon c'est la boite à lettres ....
ile-de-sein-099en voici une autre tout aussi jolie.
ile-de-sein-040

 

ile-de-sein-098

 

ile-de-sein-100

 

ile-de-sein-101

 

ile-de-sein-102

 

ile-de-sein-103 ile-de-sein-107

La population actuelle de l'île est d'environ 220 personnes alors que dans les années 1930 il y a eu jusqu'à 1.600 habitants. Le déclin de la pêche, l'attrait du continent, la fin des cultures, le prix des maisons ont beaucoup participé à l'exode de la population. Mais en été l'île retrouve une animation importante avec de nombreux résidents temporaires et avec les visiteurs de la journée. Tout le monde se retrouve en fin de journée sur le port pour profiter du soleil et assister au départ du bateau vers le continent.
ile-de-sein-104

 

ile-de-sein-106

 

ile-de-sein-109

 

ile-de-sein-110mais pour moi il reste encore deux heures avant le départ du bateau, juste le temps de faire un tour vers l'autre bout de l'île. Derrière la digue on aperçoit la pointe du Raz.
ile-de-sein-111

 

ile-de-sein-112C'est le royaume du galet. Il est d'ailleurs interdit d'en prélever. Pourtant chaque année plusieurs tonnes de galets partent de l'île dans les poches des touristes. Voir à ce sujet l'article de enezsun.com .ile-de-sein-113

 

ile-de-sein-115la végétation est toujours aussi pauvre. De l'herbe et quelques petites fleurs et aussi des terriers de lapin.

ile-de-sein-114 ile-de-sein-116

 

ile-de-sein-117Un autre point de vue sur le phare du Gueveur.ile-de-sein-108Retour vers le port où certains affamés attendent des miettes.ile-de-sein-118Le bateau est maintenant en place au quai sud qui est son point de départ quand la mer est haute.
ile-de-sein-120Comme les touristes, la gendarmerie est venue pour la journée sur l'île.ile-de-sein-121Un vieux gréément est venu s'amarrer devant le "Enez Sun"

ile-de-sein-122 ile-de-sein-126

Il ne reste plus qu'à patienter avant le départ. La grue du bateau procède au chargement.
ile-de-sein-124

 

ile-de-sein-140Voici la seule voiture que j'aurais vue de toute la journée. ile-de-sein-139Encore quelques photos aux alentours du port.
ile-de-sein-131

 

ile-de-sein-132 ile-de-sein-134

 

ile-de-sein-125

 

ile-de-sein-127

 

ile-de-sein-128

 

ile-de-sein-137

 

ile-de-sein-129 ile-de-sein-138

 

ile-de-sein-135Le départ est tout proche. Je suis monté à bord et sur le quai des mains s'agitent pour saluer les visiteurs ou les îliens qui partent sur le continent.
ile-de-sein-141

 

ile-de-sein-143Au revoir Sein. J'espère revenir un jour.ile-de-sein-142

 

**************************************************

 

Prochain article: le chemin du retour vers Audierne.


Partager cet article

1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 23:01

ile-de-sein-044Dédiée à Saint Guénolé, elle a été construite en 1902. Elle est la troisième église depuis la naissance du village, et sûrement celle dont les Sénans sont le plus fiers, car ils l'ont construite de leurs mains.
Pendant des mois et des mois entre mai 1901 et juillet 1902 les hommes en plus de leur travail allaient sur les grèves casser les rochers et les femmes et les enfants de l'île transportaient ces pierres sur le chantier.

ile-de-sein-095

 

ile-de-sein-041

 

ile-de-sein-081

 

ile-de-sein-082

Le 17 octobre 1960 voit l'arrivée des vitraux de l'église. Ils ont été réalisés par un maître verrier de Quintin, M. de Sainte Marie.

ile-de-sein-083

 

ile-de-sein-084

ile-de-sein-085 ile-de-sein-086 ile-de-sein-087
ile-de-sein-088 ile-de-sein-089 ile-de-sein-090-2

Le bas-relief qui habille l'autel a été sculpté par M. Francis Jacquier, de Caen.ile-de-sein-092

 

ile-de-sein-093

ile-de-sein-091 ile-de-sein-094

ile-de-sein-096

Pour en connaitre plus sur cette église vous pouvez consulter ce lien: http://www.enezsun.com/Tourisme/Eglise.htm

 

Fin de la visite de l'île dans le prochain article.

 

*****************************************************

 


Partager cet article

1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 12:25

Arrivée au port de Men Brial et départ en direction du grand phare de l'île. Tout d'abord une petite présentaion de l'île librement inspirée de Wikipédia.

L'île mesure près de 2 kms dans sa plus grande dimension mais sa surface n'est que de 0,5km². Sa partie centrale ne dépasse pas 50 mètres de large. Elle est basse (altitude moyenne de 1,5 mètre) et dépourvue d'arbres. Elle a été fut plusieurs fois presque submergée par des tempêtes.
Elle se situe au milieu d'une zone de récifs très étendue et particulièrement dangereuse, la chaussée de Sein parcourue par des courants souvent violents qui dépassent 6 nœuds en vives eaux. Située non loin d'un axe important de navigation commerciale entre la Manche et l'Atlantique, elle a été le témoin de nombreux naufrages de navires venus s'échouer sur sa barrière de récifs. Au XIXe siècle, plusieurs phares ont été construits sur son pourtour, dont le plus célèbre est le phare d'Ar-Men.
En quittant le port de Men Brial on passe devant l'église et le cimetière de l'île.

ile-de-sein-042

 

ile-de-sein-041un article sera consacré un peu plus tard à l'église.ile-de-sein-044

 

ile-de-sein-046

 

ile-de-sein-047sur le chemin qui mène au phare.ile-de-sein-049sur la gauche on aperçoit le phare du Gueveur (en français: le grand chien) dynamité par les allemands en 1944 et reconstruit en 1947.ile-de-sein-050Vue sur les maisons du village et la partie étroite de l'île.ile-de-sein-051

 

ile-de-sein-052Grand gravelot et tourne pierre à collier cherchent leur pitance au bord du chemin et de la petite digue.
ile-de-sein-054

 

ile-de-sein-055"Goulenez" ou le Grand Phare. Anciennement construit en granit en 1839 mais dynamité aussi en 1944 il a été reconstruit en béton en 1951. Haut de 51 mètres sa portée est d'environ 50 kms. Au pied du phare se trouve des batiments techniques qui abritent la centrale électrique qui alimente le phare, les maisons et commerces de l'île mais aussi une usine de désalinisation de l'eau de mer qui permet d'alimenter les habitants en eau douce.
ile-de-sein-056

ile-de-sein-053 ile-de-sein-069

ile-de-sein-066Voici maintenant le monument aux Forces Françaises Libres. Sur fond de granit en forme de croix de Lorraine, un Sénan se tient debout. Sculpté par Quillivic, bien en vue du nouveau phare qui veille sur lui, il est orné de deux inscriptions :

"Kentoc’h Mervel" (plutôt mourir)
et "Le soldat qui ne se reconnaît pas vaincu a toujours raison."

Le 7 septembre 1960, le Général de Gaulle, alors Président de la République, vint en voyage officiel sur l'Ile de Sein afin d'inaugurer ce monument du souvenir et de la reconnaissance.
ile-de-sein-059

 

ile-de-sein-064

 

ile-de-sein-061Très peu de végétation mais beaucoup de gros rochers un peu partout.
ile-de-sein-060

 

ile-de-sein-062

 

ile-de-sein-065Le chemin qui contourne le phare est bordé de galets que la marée s'amuse à éparpiller un peu partout.

ile-de-sein-067 ile-de-sein-068

Des chardons apportent une petite touche de couleur sous un ciel qui reste malheureusement tout gris.

ile-de-sein-057 ile-de-sein-080
ile-de-sein-078 ile-de-sein-079

Il reste encore à différents endroits des petits murets de pierres sèches qui délimitaient dans le passé les petits lopins de terre des habitants de l'île et qui protégeaient les récoltes des vents dominants.
ile-de-sein-058À l'ouest de l'île, non loin du phare, une petite chapelle isolée entourée d'un muret est dédiée à Saint Corentin, l'évêque qui évangélisa la région. La chapelle Saint Corentin fut bénie le 13 août 1972. Une plaque rappelle le rôle que joua l'abbé Yves Marzin (1920-1999), recteur à l'île de Sein entre 1968 et 1975, dans la reconstruction de la chapelle sur l'emplacement des anciennes ruines.
ile-de-sein-070

 

ile-de-sein-072

 

ile-de-sein-073A côté de la chapelle sur ce que l'on peut considérer comme le somment de l'île (quelques mètres) se trouve la pyramide de "Plas Ar Skoul" qui sert de repère aux marins.ile-de-sein-071

 

ile-de-sein-075Retour vers le village.ile-de-sein-076

 

ile-de-sein-077

Le prochain article sera consacré à l'église de Sein.

 

************************************************

Partager cet article

30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 23:33

Lundi 16 mai au matin rendez vous à 09h00 au port de Sainte Evette pour l’embarquement sur le “Enez Sun” de la compagnie Penn Ar Bed. Contrairement aux jours précédents, le ciel est gris mais il n'y a pas de vent. La traversée devrait être calme.
Nous attendons patiemment sur le quai le temps que les marchandises soient chargées à bord du bateau.

ile-de-sein-001 ile-de-sein-002
ile-de-sein-003 ile-de-sein-004

le départ est proche. Les passagers montent à bord.

ile-de-sein-005 ile-de-sein-006

Sur le quai des pêcheurs nettoient le poisson sous le regard très intéressé des goélands.ile-de-sein-007

 

ile-de-sein-008et voilà, en route pour l'île de Sein. Compte tenu de la marée basse le bateau ne s'approchera pas très près de la pointe du Raz.
ile-de-sein-009

ile-de-sein-010 ile-de-sein-011

Un fou de bassan nous survole.
ile-de-sein-012La pointe du Raz se rapproche et on commence à voir le phare de la Vieille et le sémaphore.
ile-de-sein-013

ile-de-sein-014Le phare de la Vieille et derrière au fond le petit phare blanc de Tévennec.
ile-de-sein-015Le phare de la Vieille a été construit de 1882 à 1887 sur le rocher de la Gorlebella (« la roche la plus éloignée » en breton). Il éclaire et sécurise fortement le passage du raz de Sein en compagnie de la tourelle de la Plate (cardinale ouest) que l'on verra un peu plus loin. Il est situé dans le raz de Sein à moins d'un mille marin à l'ouest de la pointe du Raz.
Surnommé l' "enfer" le phare de la Vieille doit sa célébrité à sa situation isolée en mer dans une zone très agitée. Les relèves des gardiens relevaient parfois du défi. Avant-dernier phare français à être automatisé (en 1995), les gardiens en place refusèrent la relève en signe de protestation.
ile-de-sein-016

 

ile-de-sein-017

 

ile-de-sein-018

ile-de-sein-019 ile-de-sein-020

ile-de-sein-021
Voici à nouveau le petit phare blanc de Tévennec.
ile-de-sein-022Le phare de Tévennec est situé dans la partie nord du raz de Sein au large de la pointe du Van. Il participe avec le phare de la Vieille à la sécurisation du passage du raz de Sein, qui présente de nombreux dangers.
plan-raz-de-seinL'île de Sein est très plate mais on la voit quand même de loin grâce à son phare.
ile-de-sein-023L'arrivée à l'île de Sein est maintenant toute proche.

ile-de-sein-024 ile-de-sein-026

ile-de-sein-025

 

ile-de-sein-030Selon la hauteur d'eau disponible, le bateau dispose de 2 places pour accoster. Nous allons ce matin à la cale du Men Brial surmontée de son petit phare.ile-de-sein-027

ile-de-sein-028 ile-de-sein-029
ile-de-sein-031 ile-de-sein-032

ile-de-sein-035

 

ile-de-sein-038

 

ile-de-sein-037et nous voici sur l'île
ile-de-sein-039

Comme on dit: la suite au prochain numéro .....

 

******************************************************

Partager cet article

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 14:17

Juste derrière la mairie de Molène, le petit musée relate l'épisode douloureux du naufrage du paquebot mixte  anglais le "Drummond Castle" qui assurait en 1896 une ligne régulière entre l'Afrique du Sud et la Grande Bretagne.
drummond-castle06drummond-castle07Le matin sur la porte du musée un panneau annonçait que le musée serait fermé pour plusieurs jours. Plusieurs personnes sont allées à la mairie et ont finalement obtenu une visite pour l'après midi. Nous étions donc une quinzaine à attendre l'arrivée du guide. Notre patience a été bien récompensée car pour 2 euros nous avons eu droit à une quasi conférence de plus de 90 minutes avec la faconde et l'accent d'un "marseillais d'origine".
Cet ancien scaphandrier professionnel avait plongé il y a quelques années sur l'épave du bateau et il a réussi à nous faire tous rire aux éclats en narrant cette tragédie. Merci à lui pour ce bon moment.

drummond-castle09 drummond-castle10

Pour résumer l'histoire disons que depuis plusieurs jours le bateau naviguait à l'estime car en pleine brume il ne pouvait faire un point précis avec son sextant (pas de GPS ni de radio à l'époque).
Le Drummond Castle, 110 mètres de long pour 13 mètres de large transportait 141 passagers et 103 hommes d'équipage. Le 16 juin 1896 c'était la fête à bord en prévision de l'arrivée en Angleterre prévue le lendemain. Mais à 23h00 alors que le capitaine pensait avoir doublé Ouessant le bateau heurta un récif dans le secteur des Pierres Vertes entre Ouessant et Molène.
drummond-castle08drummond-castle14Le 17 juin au matin toujours dans la brume, un des rares pêcheurs à avoir pris la mer dans la brume recueille 2 survivants accrochés à une épave et les ramène à Molène. Personne sur l'île ne comprend l'anglais et la communication est difficile. Finalement tous les pêcheurs prennent la mer à la recherche d'autres survivants et des épaves. Ils ne ramèneront que des corps sans vie. Le maire , le curé et toute la population joignent alors leurs efforts pour s'occuper des corps, faire l'inventaire des biens et des détails personnels qui pourraient permettre ensuite de donner un nom à ces personnes et l'on finit par enterrer 29 corps dans le cimetière près de l'église. Un troisième survivant sera recueilli à Ouessant.
drummond-castle01

drummond-castle02 drummond-castle04

En remerciements des bons soins apportés par les habitants au traitement des corps des naufragés, le reine Victoria organisa une souscription nationale en Angleterre et fit construire sur l'île une grande citerne destinée à recueillir l'eau de pluie . Elle offrit également une belle horloge pour l'église de Molène ainsi qu'un ciboire serti de pierres précieuses.  Elle participa aussi avec ces dons à l'achèvement du clocher de l'église d'Ouessant.
Le mécanisme de l'horloge  remis en état est la plus belle pièce du musée. 
drummond-castle12Voici quelques photos prises dans le musée avec des reproductions des journaux de l'époque, ce naufrage ayant eu un grand retentissement.

drummond-castle11 drummond-castle13
drummond-castle15 drummond-castle16
drummond-castle17 drummond-castle18

Pour tout ce qui concerne les détails sur le naufrage et le travail des habitants de Molène à cette occasion il convient de se référer au site de molene.fr qui donne un compte rendu extrêmement détaillé de l'évènement.

 

***************************************************************

 

Partager cet article

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 05:06

A la fin du tour de l'île, retour dans le village qui regroupe la quasi totalité des habitants de Molène. Au dernier recensement de 2009 ceux ci étaient au nombre de 202 alors qu'ils étaient près de 700 dans les années 1920.
Pour commencer voici le sémaphore:
"Le sémaphore de Molène, aujourd'hui désarmé (depuis 1983), est sans doute de monument le plus caractéristique de Molène. Salutaire pour bon nombre de marins et de navigateurs, le sémaphore de Molène a longtemps fait la fierté des îliens, mais malheureusement faute d'entretien, celui-ci se dégrade de plus en plus et ne sert plus que d'amer défraîchi...
C'est pourquoi une association insulaire a été créée pour étudier les moyens de revaloriser ce joyau du patrimoine molènais !" (extrait du site molene.fr)

molene53-2molene57 molene55molene56

molene54Direction l'église et le cimétière en passant devant le monument aux morts.
molene59molene58molene51molene60Voici le "cimetière des Anglais" où reposent 29 des victimes du naufrage du "Drummond Castle" en 1896. Vous pourrez en apprendre plus dans le prochain article qui sera consacré au musée "Drummond Castle".
drummond-castle01drummond-castle03Voici maintenant l'intérieur de l'église:
molene62molene65molene63

molene64 molene66 molene67

molene52La mairie avec derrière le musée "Drummond Castle"
molene69drummond-castle06J'ai ensuite déjeuné au restaurant"Kastell an Daol" siège du fan-club de Jonnhy et décoration à voir. C'est là qu'ont lieu la plupart des concerts donnés sur l'île.
molene74molene75molene76molene77molene78retour vers le port.
molene79molene72molene71Plaque en hommage aux habitants de Molène qui ont rejoint l'Angleterre en 1940. Comme c'est difficile à lire en voici le texte:
"Cette plaque est apposée à la mémoire des nombreux Molènais qui ont répondu à l'appel du Général de Gaulle et rejoint l'Angleterre le 18 juin 1940 à bord du canot de sauvetage "Jean Charcot" sous le commandement du patron Michel Corolleur "
molene73Le séjour à Molène se termine sur le quai où les passagers attendent le bateau qui va nous ramener au Conquet.
molene93molene96

Le prochain article sera consacré au petit musée "Drummond Castle". A suivre donc.....
En attendant ceux qui voudraient en savoir plus sur l'histoire et la vie à Molène trouveront leur bonheur sur le site de l'île. Ce site est très bien fait et fourmille de détails. A consommer sans modération

 

*******************************************************

 

 

 

 

 

Partager cet article

12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 08:56

"Pedibus cum jambis". C'est donc à pied que se fera le tour de l'île par les sentiers de bord de mer. En effet pas de vélos en location sur Molène. Le temps est agréable et l'île n'est pas bien grande. (dimensions: 1.200m x 800m - superficie 60 hectares)
molene25Des gens s'amusent à contruire des petis cairns ou pyramides de galets.

molene27 molene28

Rencontre avec un papillon
molene29Ce banc invite au repos et à la contemplation. Tout est calme, on entend à peine un petit murmure de vagues.
molene30 Un petit panneau indicateur invite à se diriger vers les anciens fours à soude. Ce sont de simples tranchées creusées dans la lande et tapissées de pierres plates dans lesquelles on faisait bruler après séchage les algues et goémons récoltés sur le rivage. De gros pains de cendres agglomérées étaient ensuite envoyés sur le continent pour en extraire de la soude et de l'iode.
molene31

molene32 molene34

Partout de vieux murs de pierres sèches. Ces vestiges sont protégés et il est interdit de prélever des pierres. Ils délimitaient et protégeaient des petites parcelles de terres qui auparavant étaient cultivées.
molene33

L’île Molène semble avoir été habitée depuis les temps les plus reculés : des fouilles archéologiques récentes ont révélé des vestiges d’habitats humains remontant à 5000 ans avant J.C. Voici le panneau parlant de ces fouilles.
molene35De nombreux petits insectes rouges et noirs volent et se posent tout autour de moi.

molene36 molene37

on aperçoit le haut du sémaphore qui de loin semble abandonné.
molene38comme ces barques en plein champ.
molene39Vue sur le sémaphore, le terrain de foot et le village.
molene41Le tour de l'île nous amène face au Fromveur, ce passage entre Molène et Ouessant. Les goémoniers sont en plein travail et profitent de la marée basse.
molene42

molene43

molene44

molene45

molene46Les petits lapins profitent eux aussi du soleil.
molene47

molene48Avant de finir le tour de l'île et de revenir au village on arrive au nord de l'île à la table d'orientation et à Notre Dame de Bon Retour. Cette petite construction en galets contient une statue en bois trouvée en mer par un pêcheur.
molene94

molene84 molene86

Une jolie grive était perchée au dessus de la statue et chantait une belle mélodie.

molene82 molene83

De la table d'orientation on domine la grande digue ou arrive le bateau régulier.
molene80

molene81

De nombreux insectes et papillons (argus bleus male et femelle) volent de fleurs en fleurs.

molene87 molene89
molene88 molene91


Le prochain article sera consacré aux photos du village. A suivre donc ....

********************************************************************

Partager cet article

7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 15:45

A la fin de mon séjour sur Ouessant j'avais prévu de faire escale sur le chemin du retour à Molène. C'est pourquoi j'étais dès 08h00 le 13 mai sur le port du Stiff pour prendre le bateau à destination de cette île. Le soleil étant toujours au rendez-vous la journée s'annonçait donc sous les meilleurs auspices.
molene01Le bateau de la compagnie "PENN AR BED" qui assure cette liaison est le "André Colin" plus rapide que le "Enez Eussa III".
molene02A 08h30 le bateau quitte le port sans une minute de retard.
molene03Contournement de la tour de"Men Korn"

molene05 molene06

et après une courte traversée voici le phare des "Trois Pierres" qui marque l'approche du port de Molène.

molene003-2 molene003-3

l'intérieur du bateaumolene07Un goémonier rentre chargé au maximum.

molene08 molene09

Nous voici à Molène
molene11

molene13

molene12

molene16

molene18

molene15

molene20les fresques du Roussin (nom d'un ancien canot de sauvetage de l'île) molene21

molene222 cadrans solaires. Le premier marquait bien l'heure mais le second me parait plus décoratif qu'autre chose. Pour l'anecdote, quand je suis arrivé au restaurant vers 12h30 la patronne m'a informé que le service ne commençait qu'à 11h00. Devant mon étonnement elle m'a appris que les habitants de Molène vivaient à l'heure solaire. J'ai donc patienté jusque 13h00 à ma montre avant qu'elle ne prenne ma commande.

molene19 molene24

 

Le prochain article montrera des photos du tour de l'île. A suivre donc ....

 

***********************************************************

Partager cet article

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 10:47

Sur cette carte de l'île on voit des rectangles ou des ronds de différentes couleurs.
Un simple clic sur chacune de ces zones vous permettra de voir les pages concernées qui sont le reflet fidèle de mon séjour de 3 jours sur l'île d'Ouessant.

 

  ouessant intérieur de l'ile rochers aux formes bizarres musee des phares et balises porz doun - phare de la jument pointe de pern - phare de nividic phare du creach et ses alentours chapelle de ouessant chapelle de ouessant ecomusee de niou huella le bourg de lampaul pointe de penn arlan et phare de kereon phare du stiff et tour radar moulin de karaes

Partager cet article

26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 14:55

Mardi 10 mai 2011 rendez vous à 08h00 à la gare maritime de Brest pour le trajet vers Ouessant avec escale au Conquet et à Molène. On attend pour embarquer que toutes les marchandises pour ces îles aient été chargées.
Le bateau est le "Enez Eussa III" qui transporte marchandises et passagers à longueur d'année.

brest-ouessant001 brest-ouessant002
brest-ouessant02 brest-ouessant03

Assez peu de monde au départ de Brest, mais quelques étrangers parmi les passagers.

brest-ouessant04 brest-ouessant05

Le bateau est à l'heure et nous quittons le quai.brest-ouessant06Passage devant le remorqueur "Abeille Bourbon et les "Phares et Balises" avec leurs bouées multicolores.
brest-ouessant07

brest-ouessant09 brest-ouessant08

On aperçoit une partie de l'arsenal et quelques bateaux de la Marine Nationale.

brest-ouessant10 brest-ouessant11

Ainsi que le voilier classe IMOCA de la DCNS (direction construction navale services) qui a participé à la dernière course du Rhum entre Saint Malo et Pointe à Pitre en novembre 2010

brest-ouessant12 brest-ouessant13

On passe déja devant le phare du Portzic  qui marque l'approche du port de Brest
brest-ouessant14

 

brest-ouessant15On aperçoit maintenant le Fort du Mengant qui protégeait les abords du port.
brest-ouessant16Passage devant la pointe du Petit Minou et devant le phare du même nom.

brest-ouessant17 brest-ouessant18

 

brest-ouessant19Au loin on aperçoit la pointe Saint Mathieu, son phare et l'abbaye en ruines.
brest-ouessant21

 

brest-ouessant22
brest-ouessant23

brest-ouessant24

 

brest-ouessant25 brest-ouessant26

Le ciel est bleu, la mer est belle, traversée très agréable.
brest-ouessant27Direction le port du Conquet pour une courte escale.

brest-ouessant28 brest-ouessant29

 

brest-ouessant30

 

brest-ouessant31 brest-ouessant32

Beaucoup de monde sur le port du Conquet pour embarquer sur le bateau à destination de Molène et Ouessant
brest-ouessant33Quelques minutes plus tard le bateau fait route vers Molène à moins de 10 miles de là. Il ne faut pas longtemps pour commencer à apercevoir l'ile.
brest-ouessant35Il faut contourner la tourelle des Trois Pierres pour accèder au port de Molène

brest-ouessant36 brest-ouessant37

Quelques petites "sternes" nous regardent passer.
brest-ouessant38Voici le port de Molène. Comme je ferais un stop dans cette ile sur le chemin du retour, un reportage détaillé sera publié plus tard. Je ne vous montre ici que quelques photos.

brest-ouessant39 brest-ouessant41


brest-ouessant42On aperçoit déja les hautes falaises de Ouessant et la pointe du Stiff avec le sémaphore, le phare et la tour radar chargée de surveiller le trafic en manche du rail d'Ouessant.
brest-ouessant43

brest-ouessant46 brest-ouessant45
brest-ouessant47 brest-ouessant49

 

brest-ouessant47Sur la gauche le phare de Kéréon
brest-ouessant44et voici déja le port du Stiff principal point d'arrivée des passagers et marchandises sur l'île.
brest-ouessant48

 

brest-ouessant50 brest-ouessant51
brest-ouessant52 brest-ouessant53

 

brest-ouessant56et voila la navette pour aller dans le bourg de Lampaul.
brest-ouessant57

A suivre bien sur .....

 

Partager cet article

Présentation

  • : Photos Côte d'émeraude et ailleurs au gré du vent.
  • Photos Côte d'émeraude et ailleurs au gré du vent.
  • : Passionné de photos et d'informatique, j'ai le plaisir de vous présenter ici quelques sujets de ma région et ailleurs à l'occasion de vacances.Matériel photo: Reflex numérique Pentax K20D plus Sigma 18-200 et Pentax 55-300 plus Pentax 100 macro
  • Contact

  • hubert
  • l'arrivée du numérique en photo a tout changé pour moi. Je m'intéresse beaucoup à ma région le côte d'émeraude.
 J'ai plus de 5.000 photos en ligne sur mon site et ce blog me permet d'approfondir certains sujets.
  • l'arrivée du numérique en photo a tout changé pour moi. Je m'intéresse beaucoup à ma région le côte d'émeraude. J'ai plus de 5.000 photos en ligne sur mon site et ce blog me permet d'approfondir certains sujets.

Rechercher